Jeudi 25 Avril, 2024 - 4:44 AM / Abidjan +33
Jeudi 25 Avril, 2024 - 4:44 AM / Abidjan +33
Afrique

Violence conjugale : l’émigré fracture le bras de son épouse

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Violence
K. Seck écope de 15 jours de prison ferme. L’émigré, au Sénégal pour des vacances, devait retourner en France le 21 prochain prochain. Il a été placé sous mandat de dépôt le 8 février dernier et jugé hier lundi, par le Tribunal des flagrants délits de Dakar pour des faits de coups et blessures volontaires ayant entraîné une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 30 jours, rapporte Les Échos.

Le journal souligne que l’une de ses épouses, Y. Faye, l’accuse de lui avoir fracturé le bras. Celle-ci s’est présentée à la barre avec un bras plâtré, renseigne la source.

Celle-ci précise que pour se dédouaner, le polygame a expliqué au juge que la plaignante a refusé de quitter le domicile conjugal malgré le fait qu’il le lui a demandé. C’est ainsi, déclare-t-il, qu’il l’a expulsée dès le lendemain de son arrivée au Sénégal. C’était le 7 février dernier. Il nie toutefois avoir levé la main sur elle. « Il y a eu dispute mais je n’ai pas levé la main sur elle m. Elle a quitté Toubab Dialaw pour se rendre à Mbour dans le but de se procurer un certificat médical », martèle-t-il.

Mais, l’avocat du prévenu, plaidant dans le sens de l’apaisement, a toutefois admis que « son client a blessé sa femme lorsqu’il l’a prise par la main pour la faire sortir de force de la maison », souffle Les Échos, indiquant que la victime s’est finalement désistée.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR