Lundi 24 Juin, 2024 - 12:22 AM / Abidjan +33
Lundi 24 Juin, 2024 - 12:22 AM / Abidjan +33
Economie

La Côte d’Ivoire devrait franchir la barre de 100 milliards $ de PIB en 2026 (FMI)

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
La Côte d’Ivoire devrait franchir la barre de 100 milliards $ de PIB en 2026 (FMI)

Après la BBC et Voice of America, le Burkina Faso a décidé de suspendre la télévision francophone TV5 Monde pour deux semaines, ainsi que plusieurs sites d'information étrangers "jusqu'à nouvel ordre", tous accusés d'avoir diffusé un rapport accusant l'armée de tueries.


Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a décidé "de la suspension de la diffusion des programmes de la télévision internationale TV5 Monde au Burkina Faso pour une durée de deux semaines", indique-t-il dans un communiqué parvenu dimanche à l'AFP.


L'autorité de communication a également décidé de la "suspension de l'accès aux sites Web de TV5 Monde, Deutsche Welle, Ouest-France, Le Monde.fr, Apanews, The Guardian, et AgenceEcofin, à partir du territoire burkinabè et ce jusqu'à nouvel ordre".


Cette nouvelle série de suspensions intervient deux jours après celle des radios britannique et américaine BBC et Voice of America (VOA), pour une durée de deux semaines.


Comme pour ces deux médias, le CSC justifie les nouvelles suspensions par la diffusion du contenu d'un rapport de Human Rights Watch (HRW) publié jeudi et accusant l'armée burkinabè, aux prises avec les groupes armés jihadistes, d'avoir "exécuté au moins 223 civils dont au moins 56 enfants, dans deux villages le 25 février".


Le CSC affirme avoir "décelé dans les contenus publiés sur ces différents supports, des déclarations péremptoires et tendancieuses contre l'armée burkinabè, sans précaution aucune", ce qui "constitue une désinformation de nature à porter le discrédit sur l'armée burkinabè".


Dans un communiqué publié samedi concernant le rapport de HRW, le ministre burkinabè de la Communication Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo a indiqué que "le Burkina Faso rejette et condamne fermement de telles accusations infondées".


- "Campagne médiatique" -


"Les tueries de Nodin et de Soro ont donné lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire" ajoute-t-il, en s'étonnant que "pendant que cette enquête est en cours pour élucider les faits et identifier leurs auteurs, HRW ait pu, par une imagination débordante, identifier +les coupables+ et prononcer son verdict".


M. Ouédraogo estime que "la campagne médiatique orchestrée autour de ces accusations démontre à souhait le dessein inavoué de ces auteurs qui est de jeter le discrédit sur nos forces combattantes engagées sur le champ d’honneur, au péril de leur vie, dans la sécurisation du territoire ainsi que la protection des populations et de leurs biens contre les attaques terroristes".


Les forces armées ne peuvent être "dans le même temps auteurs d’actes ignobles tels ceux allégués envers ces mêmes populations", affirme-t-il.


Selon le porte-parole, "toutes les allégations de violations et d’abus de droits humains rapportées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme font systématiquement l’objet d’enquêtes" suivies par le gouvernement et le Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l’Homme.


Ces nouvelles suspensions suivent celles, temporaires ou définitives, prises à l'encontre de plusieurs autres médias étrangers --principalement français-- depuis l'arrivée au pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré en septembre 2022.


Le Burkina Faso est dirigé depuis 2022 par un régime militaire issu de deux coups d'Etat, l'un en janvier, l'autre en septembre.


Il est confronté depuis 2015 à des violences jihadistes attribuées à des mouvements armés affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique qui ont fait quelque 20.000 morts et plus de deux millions de déplacés internes.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR