Jeudi 30 Mai, 2024 - 5:46 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 5:46 AM / Abidjan +33
Faits Divers

BurkinaFaso : Un maçon détourne plus de 1 800 000 F CFA d’un mendiant

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
BurkinaFaso : Un maçon détourne plus de 1 800 000 F CFA d’un mendiant
A.S, maçon de son état a comparu le 12 février 2024 devant la Chambre correctionnelle du TGI de Bobo-Dioulasso pour abus de confiance portant sur la somme de 1 860 000 F CFA appartenant à A.B.

 Selon les faits, A.S le maçon recevait chaque fois sur son chantier A.B, un élève coranique qui y venait pour mendier. 

Vu l’état dans lequel il se trouvait, A.S lui propose d’abandonner la mendicité. Il le met en contact avec d’autres maçons. A.B s’est alors mis à travailler avec ses nouveaux employeurs et gagne près de 2000 F CFA par jour.

Ayant acquis de l’expérience, A.S le retient sur ses chantiers et lui apprend à confectionner les briques. Avec ses formations en maçonnerie et en confection de briques, A.B a décidé de voler de ses propres ailes et vend ses services sur les chantiers et arrive à se faire de l’argent. 

Il remet ses économies à A.S. Ainsi, en deux ans, A.B soutient avoir versé la somme de 1 860 000 F CFA à son « papa », comme il l’appelle, avant que celui-ci ne lui ouvre un compte dans une institution de la place.

Mais quand A.B a réclamé à A.S son argent pour un projet qu’il voulait réaliser, celui-ci ne reconnait que 500 000 F CFA. Après plusieurs relances sans gain de cause, A.B traduit A.S en justice. 

Devant la chambre correctionnelle du TGI de Bobo-Dioulasso, A.S ne reconnait que 500 000 F CFA alors que, AB soutient mordicus que l’argent qu’il a versé à A.S s’élève à 1 860 000 F CFA. Une estimation des versements que AB a faits pendant près de deux ans, au cours de l’audience, avoisine le montant qu’il réclame.

Le parquet a alors reconnu A.S coupable des faits d’abus de confiance portant sur la somme de 1 860 000 F CFA. Il a dans sa réquisition condamné A.S à 12 mois et à une amende de 1 million F CA, le tout ferme. 

Le tribunal a quant à lui revêtu ces condamnations du sursis. Il a reconnu les mérites de A.S qui a sauvé un enfant de la rue même s’il n’a pas pu poursuivre cette œuvre de bienfaisance. Il a demandé à A.S de rembourser à A.B ses 1 860 000 FCFA.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR