Mardi 18 Juin, 2024 - 12:01 AM / Abidjan +33
Mardi 18 Juin, 2024 - 12:01 AM / Abidjan +33
News

Appel à la suspension des déguerpissements : Pulchérie Gbalet mobilise la Société civile

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Appel à la suspension des déguerpissements : Pulchérie Gbalet mobilise la Société civile

Le mardi dernier, une conférence de presse s’est tenue, à Cocody, relativement aux déguerpissements inhumains engagés par le ministre-gouverneur d’Abidjan. 


C’est une douzaine d’organisations de la Société civile qui ont crié haro sur les pouvoirs publics face à cette pratique deshumanisante. 


Ces organisations constituent la Coalition des victimes et des menacés de déguerpissements (COVIMEDE-CI) du 19 mars 2024 « (…) C’est pourquoi, nous invitons le Gouvernement à suspendre son projet de déguerpissement des zones à risques et des quartiers précaires d’Abidjan » ont-elles adressé à toutes les structures étatiques compétences en la matière. 


« Nous, Coalition, exhortons le Gouvernement à suspendre tout déguerpissement dans toutes ses formes afin d’éviter une instabilité sociale. Nous, Coalition, invitons le Gouvernement et particulièrement le président de la République à respecter son serment en ordonnant l’arrêt des déguerpissements abusifs; la réparation des préjudices causés et la poursuite de cette opération d’assainissement dans le respect de nos textes. Il y va de l’honneur de notre pays si respecté à l’international. 

Enfin, la Coalition invite le Gouvernement à s’approprier la Constitution et les textes régissant les déplacements involontaires de populations et les expropriations pour cause d’utilité publique » exige la Coalition.


 Qui a fait l’état des lieux des opérations de déguerpissement, depuis 2014, dans le cadre du plan ORSEC et d’autres projets d’assainissement, environnementaux ou d’équipement public tel que le 4ème pont ou le Métro d’Abidjan qui ont occasionné la destruction de plusieurs logements, écoles et commerces, « la plupart sans aucun respect des dispositions légales en la matière ». 


Il ressort que de 2014 à 2015, 205 ménages ont été déguerpis sans indemnisation dans les Communes d’Abobo, d’Adjamé et de Yopougon. « C’est seulement en 2020, après plusieurs manifestations, que la décision de les indemniser pour un montant de 3 959 541 216 F CFA a été prise, lors du Conseil des ministres du 20 juin 2020 et les indemnisations ont été effectives à partir de 2021 par vagues. 


A ce jour, seulement trois (3) vagues de 64 personnes au total ont été payées pour un montant de 661 240 777 FCFA. Il reste donc, à ce jour, 141 personnes à payer pour un montant total de 3 298 300 439 FCFA » a détaillé la Coalition qui bénéficie du soutien d’Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) de Pulchérie Gbalet.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR