Dimanche 14 Juillet, 2024 - 10:45 PM / Abidjan +33
Dimanche 14 Juillet, 2024 - 10:45 PM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire/ IFC annonce un investissement de 30 milliards FCFA pour soutenir le « Programme électricité pour tous »

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
electricte

 La Société financière internationale (IFC) va investir 30 milliards de Francs CFA (48,8 millions de dollars) dans une obligation émise par un véhicule de titrisation et destinée à soutenir le « Programme électricité pour tous » (PEPT), un programme gouvernemental ivoirien visant à faciliter l’accès à l’électricité des populations défavorisées vivant dans les localités électrifiées.

Selon une note d’information transmise à l’AIP, lundi 30 octobre 2023, cet investissement représentant la moitié de l’émission totale de 60 milliards FCFA (97,6 millions de dollars), vise à accroitre l’accès à l’électricité de centaines de milliers de ménages à faibles revenus en Côte d’Ivoire.

Le produit de cette obligation, la première obligation sociale émise dans le secteur de l’énergie au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), contribuera au financement innovant du raccordement au réseau national d’environ 800 000 ménages à faibles revenus au cours des quatre prochaines années, soit une augmentation du taux de desserte (nombre d’abonnés à l’électricité rapporté au nombre total de ménages du pays) de plus de 13 %.

Les obligations sociales sont des instruments de dette utilisés pour financer ou refinancer des projets sociaux ayant pour objectif de résoudre un problème courant et de soutenir les personnes les plus vulnérables.

Le Fonds d’infrastructure pour l’Afrique émergente (EAIF), membre du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prendra une prise ferme dans l’obligation, qui sera émise par un véhicule de titrisation réglementé. Cette transaction historique comprend une tranche avec une échéance de 15 ans, la plus longue durée pour une opération de titrisation dans la région. La transaction a été structurée par la banque d’investissement Africa Link Capital Structuration (ALC).

La titrisation est un instrument financier dans lequel des actifs illiquides, tels que des prêts ou des créances, sont regroupés et structurés en titres négociables. Un véhicule de titrisation réglementé est un type de fonds commun de titrisation créé pour titriser des actifs.

« La mise en œuvre du PEPT s’est révélée déterminante pour améliorer l’accès à l’électricité des populations démunies dans les zones rurales et urbaines en Côte d’Ivoire. La participation d’IFC en tant qu’investisseur de référence dans cette première obligation démontre le rôle clé que les marchés de capitaux peuvent jouer pour favoriser l’accès à l’électricité et soutenir les objectifs de développement socio-économique », a déclaré le président du comité de gestion du Fonds PEPT, Zahalo Silué.

La représentante régionale d’IFC pour la Côte d’Ivoire, Josiane Kwenda,  précise quant à elle qu’accroitre l’accès à l’électricité et développer les marchés de capitaux au service d’un développement économique inclusif sont des piliers de la stratégie d’IFC en Côte d’Ivoire. « Cet investissement est en phase avec la vision du gouvernement de Côte d’Ivoire de parvenir à l’accès universel à l’électricité d’ici à 2030, et permettra à des centaines de milliers de ménages d’être raccordés au réseau, améliorant ainsi de manière notable leurs conditions de vie et de travail », a-t-elle ajouté.

Le PEPT permet de raccorder au réseau électrique les ménages à faibles revenus en assouplissant et en facilitant les modalités de paiement du cout de raccordement. Le bénéficiaire paie un forfait de  1 000 FCFA (environ 1,67 dollar) à la souscription. Le fonds PEPT finance le montant restant du coût de raccordement, soit environ 149 000 FCFA (environ 249 dollars), en proposant au client un financement dont le remboursement peut s’étaler sur une période allant de deux à 10 ans. Les raccordements mis en place dans le cadre du PEPT sont gérés par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).

Selon les données de la Banque mondiale, le taux d’accès à l’électricité en Côte d’Ivoire était de 71,1 % en 2021. Des disparités existent entre les zones urbaines et rurales, de nombreux usagers vivant dans les zones reculées n’ayant pas les moyens de payer les frais de raccordement. A fin juin 2023, le PEPT avait déjà permis de raccorder près de 1,6 million ménages au réseau électrique. Le soutien d’IFC contribuera à accélérer le développement du programme en mobilisant des financements à long terme auprès du secteur privé en monnaie locale sur les marchés de capitaux.

L’investissement d’IFC est soutenu par le mécanisme de financements mixtes et le mécanisme de financement en monnaie locale du Guichet de promotion du secteur privé de l’Association internationale de développement (IDA), qui permettent de proposer des financements à plus long terme en monnaie locale difficilement disponibles sur le marché.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR