Jeudi 30 Mai, 2024 - 2:57 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 2:57 AM / Abidjan +33
News

Lutte contre le paludisme : l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent » de la Fondation Ecobank mobilise 500 000 Dollars (250 millions FCFA)

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Lutte contre le paludisme : l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent » de la Fondation Ecobank mobilise 500 000 Dollars (250 millions FCFA)

A travers l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent », lancée au Bénin, Burkina Faso, Sénégal et en Ouganda, le Groupe Ecobank a déjà mobilisé près de 500 000 dollars US (250 millions FCFA) et engagé 37 entreprises locales, annonce un communiqué transmis à Abidjan.net.


C’est dans le cadre de la lutte contre le paludisme en Afrique, que cette initiative a été lancée en 2020 par la Banque à travers sa fondation en partenariat avec Speak Up Africa, une organisation à but non lucratif de plaidoyer.


« Nous sommes fiers d’être à la tête de l’initiative Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent aux côtés de Speak Up Africa et d’avoir déjà réussi à mobiliser ensemble 37 entreprises dans la lutte contre le paludisme . À travers notre contribution de près de 500 000 dollars US (250 millions FCFA) pour les lancements du programme au Bénin, au Burkina Faso, au Sénégal et en Ouganda, nous souhaitons nous engager fortement dans le développement social de ces pays face à un fléau qui engendre encore de lourdes conséquences humaines. Par cet engagement, la Fondation Ecobank continue à être un acteur panafricain qui vise à accompagner le développement social et économique des populations à travers le continent. », déclare Elisa Desbordes-Cissé, directrice des opérations de la Fondation Ecobank.


Selon les chiffres officiels, le paludisme reste une cause majeure de décès en Afrique subsaharienne avec près de 602 000 décès en 2020 dont 80 % concernent des enfants de moins de 5 ans. La même année près de 34 % des femmes enceintes ont souffert du paludisme, ce qui a entrainé la naissance de 819 000 enfants exposés à des risques accrus de problèmes de santé sur le long terme.


Le paludisme s’avère être aussi un problème socio-économique. Selon une publication de la National Library of Medicine, l’Afrique perd chaque année 4,3 milliards de jours de travail, 1,5 milliard de jours d’école et lui coûte environ 12 milliards de dollars US par an. Un seul épisode de paludisme coûte en moyenne 9 dollars US à une famille, soit 3 % du revenu annuel moyen. 


La Banque mondiale estime que 100 millions de personnes sont poussées dans la pauvreté en raison de dépenses de santé catastrophiques de ce type.

Pour la Fondation Ecobank, la lutte contre le paludisme est un enjeu incontournable du développement économique des pays africains qui demande un fort engagement du secteur privé.


La participation des entreprises peut dynamiser les objectifs nationaux, en mobilisant davantage de partenaires et de ressources. C’est pourquoi, l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent » est un des programmes phares de la Fondation Ecobank.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR