Lundi 20 Mai, 2024 - 7:18 PM / Abidjan +33
Lundi 20 Mai, 2024 - 7:18 PM / Abidjan +33
News

Un an de prison dont 6 mois avec sursis pour Observateur

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Un an de prison dont 6 mois avec sursis pour Observateur

L’influenceur ivoirien Kouakou Amani Florent dit Observateur Ébène a été condamné à 12 mois de prison ce mardi 23 avril 2024, par le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. 


Le condamné fera selon la décision de justice rendue publique, six (6) mois fermes et six (6) mois avec sursis. Il est également condamné à payer 5 millions de Francs CFA à l’Etat de Côte d’Ivoire et à verser un franc symbolique à sa victime, l'actrice et chroniqueuse télé, Marie-Paule Adje.


Kouakou Amani Florent a été jugé coupable pour deux chefs d’accusation. D'abord pour émission d’expressions outrageant à une personne par les moyens des réseaux sociaux, et diffusion de données de nature à porter atteinte à l’honneur et à la dignité d’une personne.

Selon maître Sombo, l'avocat titulaire de Kouakou Amani Florent, la défense a essayé ''de demander pardon compte tenu des propos qui étaient outrageants. Malheureusement le tribunal a tenu compte de certains éléments au regard de sa notoriété et les fans qu'il a. La peine aurait pu être lourde ou souple. Je pense que la justice a pris cette décision afin que cela serve d'exemple et que cela ne se reproduise plus.''  


''Observateur Ébène'' a été mis aux arrêts suite à la saisie de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) par Dame ZXP qui dit avoir découvert sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle elle est traitée de "pute et de pétasse". L'auteur (Observateur Ébène) de la vidéo a été convoqué dans les locaux de la PLCC. Selon Dame ZXP, Observateur Ébène affirme également dans la même vidéo avoir eu des rapports sexuels avec elle. Face à cette situation mensongère qui ternit son image et vu la gravité des propos mensongers tenus à son encontre, ZXP décide de saisir la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour une plainte.


Les investigations menées par la PLCC et le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) ont conduit à la convocation du sieur AKF dans les locaux de la PLCC. ''Lors de son audition, il reconnaît être l'auteur de la vidéo incriminée. Il affirme ne pas connaître personnellement ZXP et n'avoir jamais eu de rapport intime avec elle.''

Une enquête ouverte par la PLCC sur les comptes réseaux sociaux du sieur AKF a révélé qu'il est coutumier du fait, même si peu de ses victimes, personnes publiques, portent plainte.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR