Mercredi 24 Avril, 2024 - 11:57 AM / Abidjan +33
Mercredi 24 Avril, 2024 - 11:57 AM / Abidjan +33
Politique

Côte d'Ivoire/Grâce présidentielle pour 51 prisonniers : Gbagbo salue la décision de Ouattara

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d'Ivoire/Grâce présidentielle pour 51 prisonniers : Gbagbo salue la décision de Ouattara

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et sa formation politique, le parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), ont salué vendredi, la décision du président ivoirien Alassane Ouattara accordant la présidentielle à 51 prisonniers dont le Général Dogbo Blé Brunot et Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul.


" Son Excellence, le président Laurent Gbagbo et avec lui, l'ensemble du parti des peuples africains-Côte d'Ivoire ( PPA-CI) expriment leur satisfaction pour cet acte qui constitue une avancée positive vers la réconciliation nationale tant attendue. Nous saluons cette décision de son Excellence, le président Alassane Ouattara et nous félicitons les familles de ces prisonniers qui sont restées dignes pendant toutes ces longues années ", rapporte un communiqué du PPA-CI parvenu à Abidjan.net. 


Cependant, le parti de Gbagbo dit avoir sa joie atténuée par " la réalité incontournable de ceux qui sont encore emprisonnés " citant au nombre de ceux-ci le lieutenant Ourigou Bawa Félicien ( Marine Nationale), le commandant Seka Yapo Anselme ( gendarmerie nationale), le sergent Tokpa Arnaud Marcel ( Police nationale).


" Nous rappelons leurs cas aux autorités compétentes et nous leur demandons d'examiner leur situation, pour leur permettre à eux aussi, la joie de retrouver leurs familles ", a plaidé le PPA-CI dans ce communiqué signé par Me Habiba Touré, la porte-parole de Laurent Gbagbo.


Par ailleurs, le PPA-CI a demandé aux autorités ivoiriennes de prendre des " mesures appropriées" pour faciliter le retour dans le pays de certains exilés politiques. 


" La réconciliation nationale ne peut être une réalité sans la participation inclusive de chacun. Cela nécessite qu'il soit mis fin aux entraves politico-judicaires visant à maintenir les opposants politiques, soit en exil, soit en prison ou encore exclus de toute compétition électorale du fait de leur radiation de la liste électorale. 


Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé jeudi la grâce présidentielle à 51 prisonniers dont le Général Dogbo Blé Brunot, Koné Kamaraté Souleymane et Gnatoa Katet Paulin. 


Il a également instruit le chef du gouvernement ivoirien pour l'érection d'un mémorial en hommage aux victimes des crises ivoiriennes.


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR