Mardi 21 Mai, 2024 - 1:32 PM / Abidjan +33
Mardi 21 Mai, 2024 - 1:32 PM / Abidjan +33
Politique

Laurent Gbagbo candidat à la présidentielle ivoirienne de 2025

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Laurent Gbagbo candidat à la présidentielle ivoirienne de 2025

L’ex-chef d’Etat, Laurent Gbagbo, a été désigné à l’issue d’une réunion du Comité central du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition), dont il est le président.


Le Comité central du PPA-CI s’est réuni ce samedi 09 Mars 2024 en sa première session ordinaire, à Dream-Espace, sis à Cocody-Riviera, dans l’Est d’Abidjan, sous la présidence M. Laurent Gbagbo, le président du parti.


« S’agissant des échéances électorales à venir, le Comité central a décidé que le président Laurent Gbagbo soit le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025 », indique le communiqué final du Comité central du parti.


Le leader du PPA-CI, Laurent Gbagbo, rappelant qu’il a toujours été à l’écoute et à la disposition de son parti, s’est soumis volontiers à la volonté du Comité central acceptant d’être le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025.


En conséquence, le Comité central, prenant la pleine mesure des enjeux et des défis à relever, a instruit le Conseil stratégique et politique et le secrétariat général à prendre toutes les dispositions pour la mobilisation des structures du PPA-CI pour un « combat démocratique acharné et sans faux fuyant ».


Le Comité central a, en outre, demandé à la direction du parti de lui proposer une date pour la tenue d’une convention ou d’un congrès extraordinaire pour la désignation formelle et solennelle de M. Gbagbo comme candidat officiel du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025.


Laurent Gbagbo a été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende, dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) suite à la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011.


Le Comité central a engagé la direction du parti à « entreprendre, dès à présent, les actions appropriées afin que le PPA-CI obtienne la réinscription du nom du président Laurent Gbagbo sur la liste électorale » ivoirienne. Son nom a été radié du listing en raison de cette condamnation.


De même, le Comité Central a demandé à la direction du parti à mettre tout en œuvre pour obtenir des conditions d’élections justes et transparentes, à travers « la dissolution de la Commission électorale Indépendante actuelle et la mise en place d’un nouvel organe performant et crédible ».


Cet organe du PPA-CI appelle, par ailleurs, à « la refonte de la liste électorale et l’élaboration d’une nouvelle liste transparente, à l’adoption d’un nouveau découpage électoral et à la gratuité de la Carte nationale d’identité ».


Concernant l’actualité socio-économique et politique, le Comité central a salué la mesure d’élargissement de « détenus politiques » et remercié Laurent Gbagbo pour ses efforts inlassables en faveur du retour des exilés et de la libération des « prisonniers politiques et militaires ».


Après la victoire de la Côte d’Ivoire à la CAN 2023, Alassane Ouattara a accordé la grâce présidentielle à 51 prisonniers civils et militaires. Le Comité central invite le chef de l’Etat ivoirien à « aller plus loin en libérant la centaine de détenus politiques encore en prison ».



Le Comité central a proposé que la priorité soit désormais accordée à l’élection présidentielle et aux autres échéances électorales de 2025, à travers l’opération dénommée Cap sur 2025. Dans son allocution, Laurent Gbagbo est revenu sur les derniers développements de l’actualité sociale et politique.


Le président Laurent Gbagbo s’est surtout appesanti sur « la situation sociale extrêmement difficile que vivent les populations ivoiriennes depuis plus d’une décennie, du fait de la gouvernance hasardeuse du régime RHDP (pouvoir) ».


Il a évoqué la réalité de la cherté de la vie, de « la chute vertigineuse des prix d’achat des produits agricoles tels que l’anacarde, le coton et le cacao, au moment où ces mêmes produits connaissent une embellie remarquable de leur prix dans la sous-région et ailleurs en Afrique ».


Les membres du Comité central du PPA-CI ont dénoncé l’opération de déguerpissement des populations, engagée récemment par le District autonome d’Abidjan, notamment caractérisée par « des démolitions tous azimuts d’habitations et de commerces ».


Dans son discours d’orientation, Gbagbo a relevé la crise survenue au Comité de contrôle du PPA-CI, au sein de son parti, demandant au Comité central de lui donner mandat aux fins de trouver une solution politique à la crise dans l’intérêt supérieur de la formation politique.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR