Jeudi 18 Juillet, 2024 - 4:40 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 4:40 AM / Abidjan +33
Politique

Obsèques: Bédié rassemble pouvoir et opposition

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Obsèques: Bédié rassemble pouvoir et opposition
Pendant trois jours (du dimanche au mardi), hommes politiques, toutes obédiences confondues, toutes les couches socio-professionnelles du pays, simples militants et anonymes ont défilé au domicile de l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023, pour compatir à la douleur de sa famille biologique. Le temps de la présentation officielle des condoléances.

Grand serviteur de l’Etat au plus haut niveau (six ans au pouvoir après treize années passées à la tête du Parlement) entre 1980 et 1999, M. Bédié a rassemblé pouvoir et opposition. Les institutions de l’Etat ont, également, pris leur part de deuil aux côtés de Mme Henriette Konan Bédié et de ses enfants ainsi que des autres membres de la famille.

Ce fut le cas du Directeur de cabinet de la présidence de la République, Fidèle Gboroton Sarassoro à la tête d’une forte délégation de la présidence de la République, du Premier ministre Beugré Mambé et la délégation du Gouvernement, du président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo et sa délégation de parlementaires, de la présidente du sénat Kandia Camara, du Président du Conseil Economique, social, environnemental et culturel, Dr Eugène Aka Aouélé, de l’Inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’doly, le Corps diplomatique…

Chacun y est allé de ses mots pour rendre hommage à celui qui fut successivement, ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, ministre de l’Economie et des Finances (1966-1977), Député-maire  de Daoukro (1980-1993), président de l’Assemblée nationale (1980-1993) et Président de la République (1993-1999). Pour les uns, Bédié fut un ‘’grand homme au service de son pays’’ et ‘’exceptionnel’’, pour les autres.

Les partis politiques ne sont pas restés en marge de cet élan de solidarité envers un des leurs, le Pdci-Rda qui a perdu son leader. Du président du Ppa-ci, Laurent Gbagbo, lui-même ancien chef de l’Etat (2000-2011) à Charles Blé Goudé président du Cojep en passant par Affi N’guessan, président du Fpi et Simone Ehivet , présidente du Mgc ainsi que tant d’autres, tous ont pleuré l’ex-président du Pdci-Rda  et manifesté leur soutien au Pdci-Rda, aux côtés de son épouse Henriette Bédié.

Tout ce gotha politico-social était encore mercredi soir à la Cathédrale Saint-Paul du Plateau à Abidjan pour la veillée de prières à l’instar des populations ivoiriennes sur toute l’étendue du pays qui ont prié pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.

Dans son homélie à la Cathédrale d’Abidjan, le prêtre célébrant, Père Hyppolite Agnigogri a rappelé que ‘’le baobab de la forêt et de la savane s’est endormi dans la paix du Seigneur, le 1er août 2023’’. Avant d’indiquer que ‘’malgré ses limites et faiblesses, le président  Bédié, en qualité de baobab d’humanité, d’artisan de paix et de cohésion sociale, a donné sa part, si modeste soit-elle’’. 

Selon le guide religieux, le décès de Bédié ‘’doit tous nous parler et nous aider à être moins orgueilleux’’.  ‘’Son départ nous rappelle tous autant que nous sommes, quelles que soient nos responsabilités sur cette terre, dans ce pays, notre vie terrestre prendra fin’’, a conclu Père Hypolite Agnigori.

Ce jeudi 23 mai, la classe politique nationale dans toutes ses dimensions, les populations et militants du Pdci-Rda, avec à leur tête la Première Dame Dominique Ouattara, les présidents des institutions, les membres du gouvernement… étaient présents à Ivosep pour la levée de corps du 2è président de Côte d’Ivoire et célébrer l’œuvre de cet homme qui a consacré 65 ans de sa vie à la Côte d’Ivoire, son pays. 

Les honneurs de la République lui seront rendus, vendredi, au Palais présidentiel et l’Assemblée nationale, deux institutions que le disparu connaît bien pour y avoir passé, respectivement, 6 et 13 ans.

Homme politique ivoirien de premier plan, Henri Konan Bédié, né le 5 mai 1934, fut successivement, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux États Unis d’Amérique et au Canada (1961-1966), Ministre de l’Économie et des Finances (1966 – 1977), Conseiller à la SFI, filiale de la Banque Mondiale (1977-1980), Député-Maire de Daoukro (1980-1993), Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (1980-1993) et Président de la République de Côte d’Ivoire (1993-1999). Il a été évincé du pouvoir par un coup d’Etat militaire en décembre 1999.

A son décès en août 2023, Henri Konan Bédié était, également, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda) depuis avril 1994 ainsi que le Protecteur du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix depuis 1989. 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR