Mardi 25 Juin, 2024 - 8:39 AM / Abidjan +33
Mardi 25 Juin, 2024 - 8:39 AM / Abidjan +33
Afrique

Deux pédés surpris en pleins ébats sexuels sur la Corniche, 5 ans ferme pour l’amant

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
pd
Sur la corniche ouest, aux environs de 22h, deux pédés, H. A. Sow et le mineur M. G. Diouf ont été surpris en flagrant délit d’acte contre-nature par des éléments de la Brigade de recherches.

interpellés, les deux homosexuels sont passés aux aveux.. Mais chacun a essayé d’enfoncer l’autre. Le mineur Mame G. Diouf a expliqué que son acolyte ne cessait de le harceler sur WhatsApp en lui envoyant des messages et des vidéos pornographiques. C’est ainsi que H. A. Sow l’a invité sur la corniche ouest à quelques mètres de la porte du Millénaire.

Ce dernier, qui vit avec le virus du sida, lui aurait proposé des rapports sexuels. « J’ai refusé, mais il a baissé ma culotte de force pour assouvir sa libido. Je me suis défendu en essayant de prendre la fuite », se dédouane le mineur, repris par Les Echos.

Des accusations réfutées par H.A. Sow. Celui-ci a confié qu’ils ont ensemble regardé une vidéo pornographique jusqu’à excitation. C’est sur ces entrefaites que Mame G. Diouf lui a demandé d’entretenir des rapports sexuels. Malheureusement, ils ont été surpris par les gendarmes au moment de passer à l’acte.

Les réquisitions sur leurs téléphones portables ont permis aux enquêteurs de constater que le couple s’envoyait à longueur de journée des messages et des vidéos à caractère sexuel. Placés sous mandat de dépôt le 27 mai 2024, le mineur Mame G. Diouf a été renvoyé en jugement devant le tribunal pour enfant tandis que son acolyte âgé de 41 ans Hamidou Adama Sow a été jugé hier jeudi devant la barre des flagrants délits de Dakar.

Il répondait des faits d’acte contre-nature, de détournement de mineur, d’outrage public aux bonnes mœurs et de transmission volontaire du sida. En l’absence du mineur, H.Adama Sow a soutenu qu’il regardait une vidéo avec son partenaire lors de leur interpellation. Heureusement pour lui, le procureur a requis sa relaxe pour le délit de transmission volontaire du Vih sida.

Le parquet a confié qu’il n’a pas la certitude que Hamidou Adama Sow voulait contaminer le mineur. Il a ainsi requis 2 ans de prison ferme contre lui pour les autres délits. A la fin des débats, le tribunal a disqualifié le délit de transmission volontaire du sida reproché à H. Adama Sow en tentative de transmission volontaire du sida, avant de le condamner à 5 ans de prison ferme.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR