Dimanche 03 Mars, 2024 - 8:33 AM / Abidjan +33
Dimanche 03 Mars, 2024 - 8:33 AM / Abidjan +33
Afrique

Le Premier ministre nigérien annonce des discussions en cours pour la levée des sanctions de la CEDEAO

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Le Premier ministre nigérien annonce des discussions en cours pour la levée des sanctions de la CEDEAO

Le  Premier ministre du gouvernement de transition nigérienne,  Ali Mahamane Lamine Zene, a annoncé que des discussions sont en cours pour une levée de sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), rapporte l’Agence nigérienne de presse (ANP).

« Nous avons d’ailleurs rempli toutes les trois conditions qu’ils ont posées. Nous nous sommes montrés très ouverts au dialogue. Donc on n’a pas arrêté les échanges avec la CEDEAO. Nous les poursuivons et nous avons l’espoir que nous, sous la houlette d’un certain nombre de bonnes volontés, nous allons très rapidement parvenir à nous entendre pour que le Niger, qui n’a pas cherché à être sanctionné, se voit lever cet embargo qui lui a été imposé d’une manière précipité », a-t-il indiqué.

Selon le premier ministre nigérien, « nulle part dans le traité de la CEDEAO, il n’a été prévu toutes ces mesures de fermeture des frontières, de la coupure d’électricité, d’empêcher que des médicaments arrivent dans un pays  et même de menacer d’attaquer militairement un pays ».

« Nous avons dit que les échanges ne doivent pas être interrompus, nous avons reçu à quatre reprises des délégations, nous avons effectué un déplacement, et nous avons bon espoir, dans quelques jours, de parvenir très rapidement à une entente pour que toutes ces mesures soient levées », a souligné Ali  Mahamane Lamine Zene, qui s’exprimait  lundi 04 septembre 2023 au cours d’une conférence de presse, à son cabinet, en présence de plusieurs médias.

Dans la nuit du 26 au 27 juillet, les militaires nigériens réunis au sein du Conseil national de la sauvegarde de la patrie (CNSP) ont annoncé avoir renversé le président nigérien, Mohamed Bazoum. A la suite de ce constat, la CEDEAO  a pris des sanctions économiques contre le Niger, en y incluant une intervention militaire si nécessaire.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR