Afrique

Les présidents de la Cour des comptes de l'UEMOA planchent sur l'élaboration d'un guide de vérification commun à toutes les juridictions financières

  • Source: : Web-News | Le 17 mai, 2022 à 06:05:46 | Lu 153 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Les présidents de la Cour des comptes de l'UEMOA planchent sur l'élaboration d'un guide de vérification commun à toutes les juridictions financières

Les présidents de la Cour des comptes de l'Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA) planchent depuis lundi 16 mai 2022, à Cocody Angré, sur l'élaboration d'un guide de vérification à l'usage des juridictions financières de l'Union.


Ce conclave, qui s'achèvera vendredi, vise à examiner les quatre composantes du guide de vérification consacrées essentiellement au contrôle juridictionnel, à l'audit de conformité, à l'audit financier et à l'audit de performance.


Selon le président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire, Bamba Kanvaly, les pays de l'UEMOA ont une même loi organique portant loi des finances, gèrent les finances publiques selon les mêmes règles et donc contrôlent l'exécution de la loi de de finances de la même façon.

Les présidents de la Cour des comptes de l'Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA) planchent depuis lundi 16 mai 2022, à Cocody Angré, sur l'élaboration d'un guide de vérification à l'usage des juridictions financières de l'Union.


Ce conclave, qui s'achèvera vendredi, vise à examiner les quatre composantes du guide de vérification consacrées essentiellement au contrôle juridictionnel, à l'audit de conformité, à l'audit financier et à l'audit de performance.


Selon le président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire, Bamba Kanvaly, les pays de l'UEMOA ont une même loi organique portant loi des finances, gèrent les finances publiques selon les mêmes règles et donc contrôlent l'exécution de la loi de de finances de la même façon.


Cette disposition doit amener les huit pays à adopter un nouveau guide en remplacement de l'ancien datant de 2005 eu égard à la loi des finances qui elles datent de 2014.


" Il va de soi que la nouvelle nomenclature sur la comptabilité, le code de transparence doivent être remise à jour par les huit pays de l'UEMOA. d'où l'adoption d'un nouveau guide de vérification", a-t-il fait savoir.


Selon le président, une fois adopté par les présidents de la Cour des comptes, le guide sera soumis à la commission de l'UEMOA, ensuite à la réunion des conseils des ministres de l'Union avant de devenir un règlement qui s'imposera à tous les pays.


Lors de ce conclave, il s'agira d'émettre des avis et formuler des recommandations au comité technique sur les orientations devant présider, le cas échéant, à l'ultime révision du guide de vérification et valider chacune des quatre composantes du guide élaboré par le comité technique.


L'objectif étant l'harmonisation des procédures et la fixation de normes communes de contrôle dans l'espace communautaire.


Tous les présidents de juridictions financières des États membres de l'UEMOA ainsi que les conseillers de la Cour des comptes sont présents à cette réunion.

Cette disposition doit amener les huit pays à adopter un nouveau guide en remplacement de l'ancien datant de 2005 eu égard à la loi des finances qui elles datent de 2014.


" Il va de soi que la nouvelle nomenclature sur la comptabilité, le code de transparence doivent être remise à jour par les huit pays de l'UEMOA. d'où l'adoption d'un nouveau guide de vérification", a-t-il fait savoir.


Selon le président, une fois adopté par les présidents de la Cour des comptes, le guide sera soumis à la commission de l'UEMOA, ensuite à la réunion des conseils des ministres de l'Union avant de devenir un règlement qui s'imposera à tous les pays.


Lors de ce conclave, il s'agira d'émettre des avis et formuler des recommandations au comité technique sur les orientations devant présider, le cas échéant, à l'ultime révision du guide de vérification et valider chacune des quatre composantes du guide élaboré par le comité technique.


L'objectif étant l'harmonisation des procédures et la fixation de normes communes de contrôle dans l'espace communautaire.


Tous les présidents de juridictions financières des États membres de l'UEMOA ainsi que les conseillers de la Cour des comptes sont présents à cette réunion.

Ce conclave, qui s'achèvera vendredi, vise à examiner les quatre composantes du guide de vérification consacrées essentiellement au contrôle juridictionnel, à l'audit de conformité, à l'audit financier et à l'audit de performance.


Selon le président de la Cour des comptes de Côte d'Ivoire, Bamba Kanvaly, les pays de l'UEMOA ont une même loi organique portant loi des finances, gèrent les finances publiques selon les mêmes règles et donc contrôlent l'exécution de la loi de de finances de la même façon.


Cette disposition doit amener les huit pays à adopter un nouveau guide en remplacement de l'ancien datant de 2005 eu égard à la loi des finances qui elles datent de 2014.


" Il va de soi que la nouvelle nomenclature sur la comptabilité, le code de transparence doivent être remise à jour par les huit pays de l'UEMOA. d'où l'adoption d'un nouveau guide de vérification", a-t-il fait savoir.


Selon le président, une fois adopté par les présidents de la Cour des comptes, le guide sera soumis à la commission de l'UEMOA, ensuite à la réunion des conseils des ministres de l'Union avant de devenir un règlement qui s'imposera à tous les pays.


Lors de ce conclave, il s'agira d'émettre des avis et formuler des recommandations au comité technique sur les orientations devant présider, le cas échéant, à l'ultime révision du guide de vérification et valider chacune des quatre composantes du guide élaboré par le comité technique.


L'objectif étant l'harmonisation des procédures et la fixation de normes communes de contrôle dans l'espace communautaire.


Tous les présidents de juridictions financières des États membres de l'UEMOA ainsi que les conseillers de la Cour des comptes sont présents à cette réunion.


Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]