Samedi 15 Juin, 2024 - 12:13 AM / Abidjan +33
Samedi 15 Juin, 2024 - 12:13 AM / Abidjan +33
Afrique

Parcelles Assainies : une gérante de tontine escroquée à hauteur de 4 millions FCFA par son petit ami

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
escroc
La dame Suzanne Sanokho est victime d’escroquerie. Couturière, célibataire de 26 ans et gérante d'une tontine bien connue dans le quartier des Parcelles Assainies, elle s’est retrouvée dans une situation désespérée après que son petit ami lui ait volé 4 millions de FCFA de sa tontine. 

D’après L’Observateur, Suzanne Sanokho avait rencontré un homme qui se présentait comme un riche commerçant, naviguant entre Dakar et Dubaï. Séduite par son allure « bling-bling », elle était loin de se douter de ses véritables intentions. Cet homme avait fait des recherches approfondies sur Suzanne et avait découvert qu'elle était la gestionnaire d'une tontine très prisée de plus de 60 hommes et femmes de son quartier.

Pour gagner son cœur, il avait mis en scène une série d'appâts, offrant à sa petite amie un véhicule et promettant un mariage de rêve. Lorsqu'il prétendit avoir des problèmes avec son compte bancaire, la jeune femme aveuglément amoureuse, lui prêta la somme de 4 millions de FCFA pour régler ses prétendus soucis financiers.

Une fois les fonds en main, son amoureux disparut subitement, retournant dans son pays d'origine à Dubaï. La tontine se retrouva en désordre total, les membres ne pouvant pas récupérer leur argent. Suite à cela, la maison de Suzanne fut envahie par des membres mécontents de la tontine, certains l'accusant de mener une vie fastueuse grâce à leur argent.

Alors qu'elle tentait de régler la situation à l'amiable, elle perdit tout contact avec son petit ami. Les plaintes fusèrent, et elle fut arrêtée puis placée en garde à vue, renseigne le journal. Jugée devant le tribunal des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye, la jeune femme a reconnu son tort et a exprimé son regret devant la partie civile, composée de trois femmes et d'un homme. 

La défense, ayant réussi à rassembler 2 millions de FCFA grâce aux contributions de la famille de Suzanne pour rembourser partiellement les parties civiles, plaida pour la clémence en mettant en avant sa naïveté.

Le tribunal rendit son verdict, condamnant Suzanne Sanokho à six mois de prison, dont un ferme, ainsi qu'à une amende de 200 000 FCFA. L'accusée s'engagea à rembourser l'intégralité des dommages et intérêts d'ici la semaine prochaine.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR