Café-cacao: Les producteurs réclament 1,6 milliard de F Cfa au Conseil café-cacao, plusieurs mesures prises

  • Source: : Web-News | Le 26 février, 2019 à 08:02:53 | Lu 240 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

S’ils ont convenu de lever leur mot d’ordre de grève, à l’issue des échanges qu’ils ont eus avec le Conseil café cacao, le 13 février 2019, les acteurs de la filière cacao n’entendent pas, pour autant, se passer de 1,6 milliard de F Cfa, en compensation au report des stocks enregistré lors de la campagne 2016-2017. 

Lors d’une rencontre, le vendredi 22 février 2019, à la chambre d’agriculture, au Plateau, les responsables des organisations des producteurs, qui ont levé leur mot d’ordre de grève pour 15 jours, ont dénoncé le silence observé par le Conseil café cacao, depuis la réunion du 13 février. En effet, a appris Koné Moussa, président du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synapci), contrairement à l’engagement pris le 13 février dernier, d’initier des négociations en vue d’aboutir à une issue dans la crise qui l’oppose aux producteurs, le Conseil café cacao n’a pas renoué le contact avec les acteurs de la filière. Aussi, l’ensemble des organisations 

professionnelles représentées, à savoir le Synpaci, le Cosaci, l’Anacaci, l’Anpcci et la Synag-Ci, ont-elles dénoncé l’attitude du Conseil qui avait d’ailleurs relevé que les textes ne prennent pas en compte la compensation des producteurs. « Les organisations de producteurs de café cacao demandent au conseil du café cacao, le paiement immédiat du report de stock de cacao, au titre de la campagne 2016-2017 », lit-on dans le procès-verbal qui a sanctionné la rencontre. Les producteurs annoncent également des rencontres prochaines, en vue de s’enquérir de l’évolution de la requête dont ils ont confié la résolution au Synapci. Outre la question du paiement du report du stock de la campagne 2016-2017, les organisations ont décidé de la mise en place d’un comité national de réflexion sur la filière. Lequel devra aboutir à la constitution d’un collège des producteurs.

 

Auteur: linfodrome.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]