Faits Divers

Côte d’Ivoire / Deux ans et demi de prison pour un présumé cerveau d’une bande d’orpailleurs clandestins à Niakara

  • Source: : Web-News | Le 23 septembre, 2022 à 11:09:29 | Lu 266 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Deux ans et demi de prison pour un présumé cerveau d’une bande d’orpailleurs clandestins à Niakara

 Un présumé cerveau d’une bande d’orpailleurs clandestins nommé, KD et ses six acolytes, exerçant dans les zones de Katiola et Niakara, ont été condamnés, mercredi 21 septembre 2022, à deux ans et demi de prison ferme et une amende de 95 millions de FCFA dont 20 millions de FCFA à payer à l’Etat ivoirien et 75 millions de FCFA à verser à la Société de développement des forêts en Côte d’Ivoire (SODEFOR).

 Ces individus ont été reconnus coupables des faits de déboisement, de création d’une zone habitée en forêt classée et de s’être introduits en ces lieux sans l’autorisation de l’administration de la SODEFOR.

Cependant,  en ce qui concerne les faits d’extraction de sable, de pierres et de métaux précieux, ils ont été renvoyés au procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abidjan, qui a une compétence nationale dans le cas des infractions liées à l’orpaillage clandestin, a appris l’AIP auprès du service de communication de la SODEFOR.

Le colonel Diabaté Alifa, directeur du Centre de Gestion de Bouaké, service dont dépend la Brigade de sécurisation des forêts classées, rappelle-t-on, avait mis en mission, du 06 au 08 septembre 2022, une équipe conduite par le Lieutenant Yénusa Yakuba, qui a interpellé les sept individus à Katiola et à Niakara pour les mettre à la disposition de l’administration judiciaire de Katiola.

Auteur: Aip - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]