Faits Divers

Côte d’Ivoire / Un gérant de cabine met en déroute deux braqueurs

  • Source: : Web-News | Le 24 juin, 2019 à 11:06:24 | Lu 348 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

Un gérant de cabine et de transfert d’argent,  Koné Laciné alias Asco,  a réussi à mettre en déroute deux braqueurs armés qui tentaient de lui arracher sa recette journalière au quartier Gabon de Soubré.

Les faits se sont déroulés, mardi, aux environs de 21 heures. Selon Laciné, ce jour-là, alors qu’il s’apprêtait à fermer sa cabine, il reçoit la visite de deux individus à moto qu’il prenait pour des clients. Mais très vite il va se rendre compte qu’il avait affaire à des clients peu ordinaires, car assez rapidement un des bandits, armé d’un revolver,  pénètre dans les locaux tandis que son acolyte qui a pris soin de dissimuler son fusil AK 47 attendait sur la terrasse.

Une fois au niveau de la grille de séparation, il sort son arme et le pointe sur le gérant, lui demandant de ne faire aucun geste. « Les mains en l’air, ne bougez pas c’est un braquage », raconte Koné laciné. Ayant vite compris l’ampleur du danger,  il se  dirige donc vers lui les mains en l’air afin de se retrouver hors de la grille de protection.  Alors que le bandit s’y attendait le moins, Lanciné dégage l’arme, assène un violent coup de poing en plein visage du délinquant et le projette à terre, le tout suivi d’une lutte acharnée pour le contrôle de l’arme.

« Se sentant en difficulté, le  braqueur sollicite l’aide de son acolyte  armé et l’invite à tirer sur moi. Malheureusement pour eux, ce dernier n’arrive pas à enclencher son arme, mais décide de m’assommer », relate-t-il.

Sans réfléchir  le gérant décide de lâcher le premier bandit qui avait perdu son arme dans la lutte pour en découdre avec Moussa, le second bandit tout en criant au voleur. Ayant reçu le secours d’un autre  jeune qui a essayé de maîtriser le premier braqueur, il réussit à maîtriser Moussa.

Sentant  l’affluence des habitants du quartier, le premier braqueur prit les jambes à son coup en se fondant dans la pénombre abandonnant Moussa à la vindicte populaire. « Après avoir mis le feu à leur moto, la foule menaçait de tuer celui que j’avais maîtrisé, j’ai donc appelé un gendarme qui est venu avec ses collègues arrêter le braqueur avec son arme. Le revolver que le second tenait a été retrouvé plus tard dans un buisson et remis  à la gendarmerie le lendemain », a conclu le gérant de la cabine. Une enquête a été ouverte afin de retrouver le braqueur en fuite.

 

Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]