Une policière battue à mort par son mari... à cause d'une maitresse

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 14 janvier, 2018 à 12:01:53 | Lu 5553 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Une policière battue à mort par son mari... à cause d'une maitresse

Une policière de 35 ans, le sergent Mariam Sule, est décédée après avoir été prétendument battue à mort par son mari, Uche Madumere, à cause de sa maîtresse.

Selon NewTelegraph, le défunt, attaché au poste de police d'Igbologun (Lagos) aurait été tué par son mari lors d'une querelle au sujet de sa maîtresse, une certaine Egnes.

 

L'incident s'est produit le 20 novembre, vers 22 heures à Lagos au Nigéria.

Avant que Mariam ne soit mariée à Uche, elle avait déjà trois enfants. Elle a épousé Uche (lui aussi fraîchement divorcé trois ans plus tôt), père d'une fille.

La situation aurait commencé à se dégrader quand Egnes (la maîtresse) s'est plusieurs fois faite surprendre par des voisins, sortant de la maison du couple en cachette.

L'un des frères de Mariam, Kelvin Ndu, a déclaré: "Uche m'a dit que la querelle entre lui et Mariam a commencé après qu'une femme lui ait apporté de la nourriture."

Uche cependant, aurait déclaré à son beau-frère qu'il n'y avait pas de quoi manger à la maison, et que pour cette raison, "son amie" Egnes lui apportait de temps en temps de la nourriture à la maison pour lui et sa fille.

Toujours selon l'infidèle Uche, "son amie" ne rentrait jamais dans la maison.

 

Tout a basculé un jour

Etant aux toilettes un matin, Uche le mari entend des cris provenant de l'intérieur de la maison. Se précipitant au salon pour savoir ce qui se passait, il entend sa femme Egnes en pleine bagarre avec sa maîtresse venu lui apporter de la nourriture.

Ndu le frère de la victime a déclaré: "Le mari de ma soeur s'est précipité en direction du salon; mais la porte avait été fermée à clé par ma soeur décidée à passer à tabac cette femme qui osait entretenir des liens douteux avec son mari. Mon beau-frère a dû casser la porte à l'aide d'un gourdin avant de directement s'en prendre à sa pauvre épouse, laissant la maîtresse sortir de la maison."

 

La verison du mari: 'Je suis innocent!"

Selon Uche le mari: "Je les ai séparées mais ma femme Egnes s'est échappée en direction de ma maîtresse afin de terminer sa bagarre dhors. Après quoi elle est retournée dans la maison en larmes. J'étais dehors avec un voisin à ce moment là."

Selon lui, quelques minutes plus tard, sa fille, qui était dans la maison est sortie en hurlant que sa marâtre s'était évanouie.

"Je me suis précipité dans la pièce oû j'ai trouvé Mariam au sol. Après avoir versé de l'eau sur son visage pour la réveiller, je me suis empressé de la conduire à l'hôpital général "

Malheureusement, la dame a succombé des suites de ses blessures dont on ne sait VRAIMENT si elles avaient été causées par les coups du mari ou par un simple d'un mal sudain.

L'officier de relations publiques de police de l'Etat de Lagos a confirmé l'incident et a révélé que le décès de la policière Egnes faisait l'objet d'une enquête.


Auteur: isaac Marie - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]