Le Chef de l’Etat a échangé avec un Emissaire du Président du Congo et le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale

  • Source: : Web-News | Le 18 juin, 2022 à 07:06:36 | Lu 454 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le Chef de l’Etat a échangé avec un Emissaire du Président du Congo et le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé, ce jeudi 16 juin 2022, au Palais de la Présidence de la République, successivement avec le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche de la République du Congo, M. Paul Valentin NGOBO, et le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, M. Ousmane DIAGANA.


 Le Ministre Paul Valentin NGOBO était porteur d’un message du Président de la République du Congo, S.E.M. Denis SASSOU-NGUESSO, à son « homologue et frère », le Président Alassane OUATTARA. Il a indiqué que dans le cadre de la coopération agricole entre les deux pays, matérialisée par un accord de 2014, le Président SASSOU-NGUESSO lui a confié la mission de travailler avec les autorités compétentes ivoiriennes sur un certain nombre de questions agricoles, d’autant qu’en la matière, le Congo a beaucoup à apprendre de la Côte d’Ivoire.


Le Ministre Congolais a dit être venu à Abidjan pour travailler sur la question des semences, c’est-à-dire le développement d’une industrie semencière au Congo en s’inspirant de l’expérience ivoirienne, ainsi que l’augmentation de la production du manioc et sa transformation, et la question de la filière avicole. Car, pour lui, sur toutes ces questions, la Côte d’Ivoire est un modèle pour son pays.


 Il a ajouté que l’entretien avec le Chef de l’Etat lui a permis d’évoquer tous ces sujets et de faire également le point des échanges qu’il a eus avec certains Ministres ivoiriens, en particulier, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. Kouassi ADJOUMANI. A ce niveau, il a révélé que bientôt, le Congo sollicitera notre pays afin qu’une équipe de l’ANADER (Agence Nationale pour le Développement Rural) se rende dans ce pays. Pour terminer, le Ministre Paul Valentin NGOBO a affirmé repartir de la Côte d’Ivoire avec des projets bien précis qui vont être mis en place très rapidement pour matérialiser cette coopération agricole entre les deux pays.


Quant à M. Ousmane DIAGANA, Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, il a dit avoir félicité le Président de la République et tout le Gouvernement ivoirien pour la réussite de l’organisation de la Réunion du Groupe Consultatif pour le financement du PND (Plan National de Développement) 2021-2025, les 15 et 16 juin 2022, à Abidjan. 


Il a ajouté que c’est la toute première fois qu’un pays africain organise une telle rencontre sur ses terres, en précisant que ce fut une réussite totale non seulement en terme de participants mais aussi en terme de montants mobilisés. 


En ce qui concerne le Groupe de la Banque Mondiale, il a révélé que c’est un montant de plus de 8 milliards de dollars US que l’Institution s’est engagée à mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire pour les quatre années à venir, ce qui représente une augmentation de plus de 60% de ce que la Banque Mondiale a fait dans le cadre du PND précédent. 


M. DIAGANA a ajouté avoir profité de cet entretien pour saluer le leadership du Président Alassane OUATTARA, d’autant que la Côte d’Ivoire est devenue aujourd’hui une place forte de réflexions sur le devenir de l’Afrique. A ce niveau, il a précisé que le monde se trouve actuellement dans un contexte de crises qui affectent tous les pays. Il s’agit notamment de la guerre en Ukraine, des crises liées aux conflits dans la sous-région ouest africaine, de la pandémie de COVID- 19 et de la crise climatique.


Sur tous ces grands sujets, les réflexions, selon le Vice-Président de la Banque Mondiale, se mènent ici, en Côte d’Ivoire, ainsi que les idées que l’Afrique veut partager avec le reste du monde. Par ailleurs, il a également souligné que les échanges avec le Chef de l’Etat ont porté sur tous les progrès que la Côte d’Ivoire est en train d’enregistrer, notamment sur le plan macro –économique, en affirmant qu’en dépit de la crise de la COVID- 19 et le conflit en Ukraine, les fondamentaux économiques de notre pays sont solides.


 Pour M. Ousmane DIAGANA, en effet, au vu de tout cela, la Côte d’Ivoire mérite d’être aidée, en prenant des mesures urgentes à travers, par exemple, les Programmes des filets sociaux et d’accès des populations à l’alimentation. Mais aussi, à travers des investissements dans le secteur de la transformation de l’économie, de l’agriculture, l’énergie, le digital et le renforcement du capital humain.


 Pour terminer, il a annoncé que dans le cadre de la stratégie nationale ou du partenariat que la Banque Mondiale est en train de finaliser, la Côte d’Ivoire bénéficiera de financements de programmes novateurs, avec l’appui de la Société Financière Internationale (SFI). 


Notons que M. Sergio PIMENTA, Vice-Président de la Région Afrique de la SFI, qui était de la délégation, a abondé dans le même sens, en se réjouissant de la tenue à Abidjan les 13 et 14 juin 2022, de la 8ème édition de l’Africa CEO Forum, qui s’est focalisée sur le secteur privé. 


Il a ajouté que la SFI s’intéressera particulièrement à la problématique du logement dans notre pays.


Auteur: Abidjan.net - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]