Le sport intensif, mauvais pour la libido masculine

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 06 mars, 2017 à 06:03:59 | Lu 657 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

Si l'exercice donne chaud, à haute dose, cela pourrait calmer les ardeurs de ces messieurs. Une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord encourage les obsédés du sport à ralentir un peu : quand il est pratiqué de manière excessive, il pourrait saper la libido masculine.

Les travaux parus dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise ne remettent pas en cause les bienfaits de l'exercice physique . Les auteurs confirment que l'activité modérée reste bénéfique. En revanche il existerait un "point critique", au-delà duquel le désir sexuel "trinque».

Pour faire ce constat, les Américains ont enquêté auprès d'un panel de 1 100 hommes physiquement actifs. Ils ont été interrogés sur leur entraînement, l'intensité, la durée, la fréquence ainsi que leur niveau de libido et leur santé générale.

Les résultats confirment que les hommes dont l'entraînement reste à une intensité modérée affichent une plus grande libido que ceux qui font du sport de façon intensive.

La raison à ce phénomène résiderait du côté des hormones : trop de sport pourrait nuire à la testostérone, impliquée dans le désir sexuel. Autrement dit, le corps, épuisé par l'effort physique, se mettrait en mode "veille" pour recharger ses batteries.

Comment savoir quand la limite de la modération est franchie ? L'étude reste vague. Les chercheurs pensent que ce seuil est subjectif et s'évalue en fonction du moment où l'organisme se sent épuisé.

Les personnes mariées sont moins stressées

Si votre moitié profite de la Saint-Valentin pour vous demander en mariage, n'hésitez-pas, c'est bon pour la santé ! Les personnes mariées sont en effet moins stressées que les personnes ne s'étant jamais mariées ou ne l'étant plus. C'est ce qu'a révélé une étude parue dans Psychoneuroendocrinology.

Les chercheurs de l'université de Carnegie Mellon aux Etats-Unis ont prélevé des échantillons de salive sur 572 adultes de 21 à 55 ans en bonne santé. Les scientifiques ont multiplié les prises sur trois périodes de 24 heures. Ils ont ainsi pu tester le niveau de cortisol tout au long de la journée car cette hormone fluctue dans le temps. Elle est au plus fort dans l'organisme le matin au réveil et diminue progressivement au fur et à mesure de la journée.

C'est là qu'intervient une différence majeure entre les personnes engagées et non-mariées. Les premières voient leur taux de cortisol décliner plus rapidement que les secondes. Une particularité associée à une diminution des maladies cardiovasculaires et à une survie plus longue en cas de cancer. Un stress prolongé et un taux de cortisol élevé peuvent en effet favoriser le développement ou la progression de maladie, parce que cette hormone empêche le corps de réguler correctement l'inflammation. A l'inverse, les mariés font face à moins de stress psychologique. Voilà donc pourquoi ces couples vivent en meilleure santé que les célibataires.

 


Auteur: santa yérim - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]