Dimanche 14 Juillet, 2024 - 7:12 AM / Abidjan +33
Dimanche 14 Juillet, 2024 - 7:12 AM / Abidjan +33
Société

Côte d’Ivoire/ Un besoin de 160.000 poches de sang exprimé par le CNTS d’ici fin 2024

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
cnts

 Le directeur général du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Pr Yassongui Mamadou Sékongo, a exprimé un besoin de 160.000 poches de sang au deuxième semestre de l’année 2024 pour atteindre l’objectif des 300.000 poches l’année, soit 1% de la population en don de sang.


S’exprimant mardi 9 juillet 2024 à Abidjan Plateau à la tribune « Tout savoir sur » du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG), M. Sékongo, s’est félicité de la collecte au 30 juin de 140.000 poches de sang, représentant 94% pour le premier semestre de l’année.

« Nous avons 32 centres de transfusion sanguine en Côte d’Ivoire, dont sept à Abidjan et 25 à l’intérieur du pays, avec des dépôts de sang dans plusieurs centres hospitaliers. Il faut que les populations, à travers les Organisations non gouvernementales (ONG), les associations, les institutions, les structures publiques et privées et autres, approchent nos différents services pour des dons de sang, de sorte à atteindre au moins 300.000 poches, soit 1% de la population ivoirienne d’ici la fin de l’année 2024 », a exhorté Pr Sékongo.

Il a précisé que les critères de base pour être un donneur de sang sont, l’âge compris entre 18 et 60 ans et un poids minimum de 50 kg.

Le directeur général a également souhaité que les personnes de rhésus négatif s’intéressent véritablement aux opérations de don de sang compte tenu de la faiblesse du taux de poches disponibles.

« Les poches de sang de rhésus négatif représentent seulement 7% alors que celles du rhésus positif sont de 93%. Nous invitons les personnes du rhésus négatif à s’intéresser au don de sang pour éviter que cela manque en cas de besoin », a-t-il ajouté.


L’augmentation significative du nombre de donneurs de sang en Côte d’Ivoire et par ricochet du nombre de poches de sang répond à un souci non seulement sauver des vies mais aussi de renforcer le système de santé en général. Une autosuffisance en sang permet de réduire les décès évitables en améliorant les résultats des traitements médicaux dans tout le pays.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR