Lutte contre l’apatridie: Un réseau de parlementaires ivoiriens voit le jour

  • Source: : Web-News | Le 09 mai, 2018 à 10:05:22 | Lu 578 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

Pour aider à trouver une solution appropriée à ce problème délicat, mais ô combien important pour l’économie et la cohésion sociale, un Réseau est né au sein de l’Assemblée nationale qui va prendre à bras-le-corps cette problématique pour « faire bouger les lignes ».

Il s’agit du Réseau des Parlementaires Ivoiriens pour la Migration, les Réfugiés et les Apatrides (Rp/Mira). Une première dans la sous-région ouest-africaine, selon les responsables du Haut-Commissariat pour les réfugiés qui ont reçu le 7 mai, dans les bureaux du Hcr aux Deux-Plateaux-les-Vallons, une délégation de ces parlementaires conduite par l’honorable Bema Coulibaly, député de Bazré-Kononfla, dans le département de Sinfra, région de la Marahoué.

Le Rp/Mira vient ainsi renforcer les bases légales et juridiques de la lutte contre l’apatridie, et souligne la volonté des autorités ivoiriennes en général, et des parlementaire en particulier, d’éradiquer ce fléau. Askia Mohamed Touré, le représentant résident de l’organisme onusien en Côte d’Ivoire, s’est sincèrement réjoui de ce que le Rp/Mira s’approprie la lutte et va porter la problématique au cœur de l’Hémicycle afin d’amener les plus hautes autorités à se prendre les décisions idoines pour, sinon éradiquer, du moins réduire considérablement ce fléau.
lire la suite sur

 

 

Auteur: Fratmat info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]