Sixième édition du concours Madeleine Tchicaya: Les alliances interethniques au menu

  • Source: : Web-News | Le 22 mai, 2018 à 13:05:10 | Lu 286 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

La remise des lots aux lauréats de la sixième édition du concours Madeleine Tchicaya s’est déroulée le 18 mai au lycée jeunes filles de Yopougon.

Avec pour thème: « Les alliances interethniques, facteur de cohésion sociale », ce concours a été initié par l’association Les amis du livre pour occuper sainement les élèves des lycées et collèges en les encourageant à la pratique de la lecture et à la création littéraire. Tout en sensibilisant à la cohésion sociale, ce concours a mis en compétition 875 candidats venus de 26 lycées et collèges de plusieurs régions de la Côte d’Ivoire.


Devenu un rendez-vous incontournable selon Serges Grah, président des Amis du livre, ce concours permet de faire la promotion du livre et de la lecture en milieu scolaire, gages d’une formation réussie et du modelage du citoyen accompli. Il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance au président de la République pour son attachement à la promotion de la lecture et à la culture du mérite.

« Nous sommes heureux de constater l’enthousiasme et l’émulation suscités par ce prix qui relève, chaque année, de jeunes talents littéraires. Les enfants nous montrent qu’ils sont capables du meilleur si on leur en donne l’occasion », s’est-il réjoui. Il a ensuite indiqué que de nombreux sacrifices doivent être consentis pour récompenser le mérite des enfants et ainsi les détourner des vices auxquels ils sont exposés.

Le Dr Philippe Ibitowa, conseiller du président de la République en charge de la culture, a indiqué que c’est une initiative à saluer dans la mesure où elle permet de valoriser l’un des vecteurs culturels qu’est le livre. « Le livre est un vivier qui permet d’inculquer à nos enfants, nos jeunes frères, le savoir qui leur donne d’exercer leur intelligence et leur envie d’apprendre à travers l’univers que leur ouvre le livre », a-t-il rappelé.

Pour lui, ce concours est une belle opportunité qui montre aux enfants, en dehors des autres axes d’apprentissage comme le virtuel, qu’il existe encore de nombreux secrets dans le livre à découvrir.

Les membres du jury, avec à leur tête Hélène Lobé, enseignante de lettres à l’université de Cocody et écrivain, ont décerné la première, place dans la catégorie lycées, à Kouassi Adjoua Lysiane du lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro pour le prix Paul Ahizi de poésie, pour le prix Jean-Marie Adiaffi de nouvelle, la première place est revenue à Soumahoro Ouegua du collège sainte Trinité d’Issia, pour celui de Joseph Amon d’Aby de conte, c’est Ouattara Fatoumata du lycée moderne 2 d’Abengourou qui a raflé la mise quand, enfin, pour le prix Bernard Binlin Dadie du théâtre, Traoré Sarata du lycée moderne jeunes filles de Yopougon s’adjugeait le prix.

 

Auteur: fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]