Avant Côte d’Ivoire-Maroc: Les conseils de Ben Salah et Kassy Kouadio aux Éléphants

  • Source: : Web-News | Le 27 juin, 2019 à 09:06:44 | Lu 313 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d

L’attraction de la 2è journée du Groupe D sera l’opposition entre Ivoiriens et Marocains.  Avant ce duel, deux anciens champions d’Afrique de Côte d’Ivoire parlent à leurs cadets.

Oumar Ben Salah et Lucien Kassy Kouadio Lucien sont deux figures emblématiques du football ivoirien. Le premier était un milieu de terrain de grande valeur et le second, un attaquant redoutable dont le pied gauche meurtrier faisait des misères aux défenses adverses, à l’époque. Ils font partie des invités de marque de la Fédération ivoirienne de football (Fif) à cette 32e phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, qui a commencé depuis le 21 juin, en Egypte. Ils suivent de très près la prestation des équipes du Groupe D basées au Caire. Les deux anciens professionnels sont, dans l’ensemble, satisfaits de la production de la Côte d’Ivoire face à la vaillante sélection sud-africaine (1-0). 

Pour le choc de vendredi (28 juin à 16 h Gmt) contre le Maroc (Mondialiste 2018), vainqueur de la Namibie (1-0), ils souhaitent voir leurs jeunes frères poursuivre sur leur lancée. « Nous leur tirons notre chapeau pour le premier match même si tout n’a pas été parfait. Mais, c’est toujours intéressant de bien entrer dans le tournoi», apprécient-ils. Avant de recommander, toutefois, la prudence car les Lions de l’Atlas constituent un gros morceau. «C’est une équipe mature du Maroc, bien organisée tactiquement que nous retrouverons avec un très bon milieu de terrain et une très bonne attaque. Elle a éliminé la Côte d’Ivoire (2-0), à Abidjan, lors des éliminatoires du Mondial 2018. Il faudra donc s’en méfier. Il revient à l’entraîneur Kamara Ibrahim de tirer les leçons du premier match pour mieux s’armer et relever le défi. Nous devons jouer notre football sans avoir la peur au ventre. La solidarité et la combativité doivent primer. Il faut une bonne communication entre les joueurs car la moindre erreur sera fatale (…)», prévient Ben Salah.

Lucien Kassy Kouadio, pour sa part, rejoint Ben Salah. Cependant, il conseille : « Nous avons trois points tout comme les Marocains. A défaut d’une victoire, un nul nous suffira pour accéder au second tour. Peu importe le système qui sera mis en place par Kamara mais, Il faudra être attentif. Le plus important, c’est l’état d’esprit. Hervé Renard, je suis convaincu, va jouer la prudence car un nul l’arrangerait également. Le match sera très tactique. Mentalement et physiquement, nous devons être forts».

Lire la suite 

 

Auteur: Fraternite matin - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]