Lundi 24 Juin, 2024 - 12:24 AM / Abidjan +33
Lundi 24 Juin, 2024 - 12:24 AM / Abidjan +33
Afrique

Burkina, Niger, Mali doivent "reconsidérer" leur sortie de la Cedeao, dit un conseil de l'organisation

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
visite du président Nigérian

Le Conseil des Sages de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), organe de médiation, a demandé aux régimes militaires du Burkina Faso, du Mali et du Niger de "reconsidérer" leur sortie de l'organisation régionale, dans un communiqué publié mercredi sur X.


"Nous exprimons des inquiétudes face à la déclaration faite par le Burkina Faso, le Mali et le Niger de leur intention de se retirer de la Communauté", a écrit le président du Conseil des Sages et ancien chef d'Etat du Nigeria, Goodluck Jonathan, dans un communiqué daté de mardi.


"Nous invitons les trois Etats membres de la Cedeao à reconsidérer leur position dans l'intérêt de l'unité de la Communauté", a-t-il poursuivi, à l'issue d'une réunion de deux jours du Conseil des Sages à Abidjan, en Côte d'Ivoire.


Le Burkina, le Mali et le Niger - dirigés par des régimes militaires issus de coups d'Etat successifs depuis 2020 - ont annoncé en janvier leur sortie "sans délai" de la Cedeao, même si, selon les textes de l'organisation, les pays membres restent tenus par leurs obligations pendant une période d'un an après avoir notifié leur retrait.


Les trois pays sahéliens ont par ailleurs formé l'Alliance des Etats du Sahel (AES) et fondé une force conjointe pour lutter contre les groupes jihadistes qui sévissent sur leur territoire.


Le Conseil des Sages évoque également "les ingérences géopolitiques croissantes dans la région et la vulnérabilité des Etats membres", demandant à la Commission de la Cedeao de "prendre des mesures urgentes pour éviter que la région ne devienne une arène de conflits géostratégiques".


Les trois pays sahéliens ont obtenu le départ des forces françaises de leur sol et se sont rapprochés de nouveaux partenaires, dont la Russie.


En février, la Cedeao avait appelé à la "réconciliation" avec le Burkina, le Mali et le Niger, les exhortant à rester dans le bloc régional.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR