Jeudi 25 Avril, 2024 - 4:49 AM / Abidjan +33
Jeudi 25 Avril, 2024 - 4:49 AM / Abidjan +33
Afrique

Niger : la Cour de justice de la Cédéao ordonne la libération de Mohamed Bazoum

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Niger : la Cour de justice de la Cédéao ordonne la libération de Mohamed Bazoum
La Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a ordonné, ce vendredi 15 décembre 2023, la mise en liberté du Président Mohamed Bazoum retenu en résidence surveillée avec sa femme et son fils depuis le coup d’État du 26 juillet 2023.

Se déclarant ‘’compétente’’, la Cour a jugé ‘’recevable’’ l’affaire opposant le Président Bazoum à l’Etat du Niger. Par conséquent, elle a ordonné ‘’la mise en liberté immédiate et sans condition’’ du Président Bazoum, de sa famille et de ses proches. 

Pour la Cour, la junte militaire au pouvoir au Niger a ‘’violé leur droit à ne pas être détenus arbitrairement’’.

En outre, la justice ouest-africaine a réclamé que ‘’Mohamed Bazoum soit réinstallé’’ dans ses fonctions. ‘’ C’est Mohamed Bazoum qui représente l’Etat du Niger, il demeure président de la République’’, a indiqué  le juge selon qui "ses droits constitutionnels  et politiques ont été violés’’.

La défense de l’État du Niger demandait, elle, à la Cour de se déclarer incompétente et de déclarer la demande irrecevable mais leurs requêtes ont été rejetées. Les autorités nigériennes ont un délai d’un mois, à partir de la notification de cette décision, pour lui rendre compte de l’exécution. 

Jeudi, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) avait, enfin, reconnu,  le coup d'Etat survenu le 26 juillet 2023 au Niger et décidé, conséquemment, de suspendre ce pays de tous ses organes de décision, jusqu'au rétablissement de l'ordre constitutionnel.


  
Selon l’Organisation sous-régionale, jusqu'à sa 64ème session ordinaire, tenue le 10 décembre 2023, la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernements voyait dans la situation survenue au Niger une tentative de coup d'Etat et considérait toujours M. Mohamed Bazoum comme président de la République du Niger, Chef de l'Etat.

A l’issue dudit sommet d'Abuja, la Cédéao avait, également, appelé  à “la libération immédiate et sans condition” du président nigérien.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR