Jeudi 30 Mai, 2024 - 4:25 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 4:25 AM / Abidjan +33
Afrique

RDC : au moins 12 morts dans une attaque des ADF au Nord-Kivu

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
rdc
Des rebelles ADF ont tué au moins 12 villageois lors d'une série d'attaques dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont déclaré un responsable local et un dirigeant de la société civile.

Des rebelles ADF ont tué au moins 12 villageois lors d'une série d'attaques dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont déclaré un responsable local et un dirigeant de la société civile, alors que le président du pays a exclu tout dialogue avec le Rwanda voisin au sujet d'un conflit connexe.

Les meurtres dans la province du Nord-Kivu ont eu lieu mardi et ont été perpétrés par les Forces démocratiques alliées, des militants armés qui seraient liés au groupe extrémiste État islamique. Les ADF ont attaqué trois villages dans le territoire de Beni, selon Kinos Katuho, le président de l'organisation locale de la société civile Mamove.

L'est du Congo est en proie à la violence armée depuis des décennies, car plus de 120 groupes se battent pour le pouvoir, la terre et les précieuses ressources minérales, tandis que d'autres tentent de défendre leurs communautés. Les groupes armés mènent depuis longtemps des campagnes de violence dans cette région riche en minerais et ont été accusés de massacres.

Le conflit s'est intensifié à la fin de l'année 2021 lorsqu'un autre groupe rebelle, appelé M23, qui était en sommeil, a refait surface et a lancé des attaques pour s'emparer de territoires. Le groupe aurait le soutien du Rwanda voisin, bien que ce pays nie avoir des liens avec lui.


"Deux personnes ont été tuées dans le village de Mangazi-Kasongo, cinq à Matadi-Beu et cinq autres à Mamove", a déclaré M. Katuho. Parmi les personnes tuées par les assaillants - qui ont également pillé les propriétés - figure le chef du village de Matadi-Beu, selon le chef de Mamove, Charles Endukadi.

Par ailleurs, le président congolais Félix Tshisekedi a réitéré mardi ses affirmations selon lesquelles les rebelles du M23 sont soutenus par le Rwanda, et a déclaré qu'il n'engagerait pas de discussions avec le dirigeant rwandais, Paul Kagame, sur cette question.

Les Nations unies et les groupes de défense des droits de l'homme ont également déclaré que les militants recevaient le soutien du Rwanda.

"Aucun dialogue n'aura lieu avec notre agresseur tant qu'il occupera une partie de notre territoire", a déclaré M. Tshisekedi, en faisant référence au Rwanda. Il s'est exprimé lors d'une réunion avec des diplomates à Kinshasa, la capitale congolaise. "Nous n'accepterons aucun compromis", a-t-il déclaré.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR