Jeudi 30 Mai, 2024 - 2:58 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 2:58 AM / Abidjan +33
Afrique

Sénégal : la CEDEAO appelle au respect de la décision du Conseil Constitutionnel

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Sénégal : la CEDEAO appelle au respect de la décision du Conseil Constitutionnel
La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prend acte de la décision prise par le Conseil constitutionnel du Sénégal le 15 février 2024 relative au report de l’élection présidentielle au Sénégal, annonce un communiqué de l’organisation.

Dans un communiqué ce vendredi, la CEDEAO, très préoccupée par la situation politique du Sénégal, a dit prendre acte de la décision du Conseil Constitutionnel qui a annoncé jeudi, avoir décidé de l’annulation du report de la présidentielle prévue pour le 25 février prochain.


La Commission de la CEDEAO a exhorté toutes les parties prenantes à respecter la décision du Conseil Constitutionnel, et demandé aux autorités compétentes de fixer la date pour la tenue de l’élection présidentielle conformément à cette décision.


La Commission, a également lancé un appel à la classe politique et aux forces vives à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue inclusif pour préserver les acquis démocratiques de ce pays phare de la CEDEAO.

« La Commission de la CEDEAO continue de suivre la situation et invite toutes les parties prenantes au respect de l’état de droit afin de garantir la tenue d’une élection libre, inclusive et transparente », a conclu l’organisation ouest-africaine.

Le noeud de la crise…

Le 13 février, le président Macky Sall a signé le décret abrogeant le décret 2023-2283 du 29 novembre 2023, portant convocation du corps électoral et la présidentielle, initialement prévue pour ce 25 février a été reportée au 15 décembre 2024. Ce report a suscité des manifestations à travers le pays. Au moins, quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres sont arrêtées, selon les premiers bilans.

Très attendu, le Conseil Constitutionnel est monté au créneau jeudi. L’institution a déclaré contraire à la Constitution la loi adoptée le 5 février par l’Assemblée nationale repoussant l’élection de dix mois et maintenant le président, Macky Sall, à son poste.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR