Samedi 13 Avril, 2024 - 12:47 AM / Abidjan +33
Samedi 13 Avril, 2024 - 12:47 AM / Abidjan +33
Economie

6 milliards de dollars sur 100 de revenus annuels aux pays producteurs de Cacao : ‘’Il faut corriger cela’’, affirme Alassane Ouattara

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
6 milliards de dollars sur 100 de revenus annuels aux pays producteurs de Cacao : ‘’Il faut corriger cela’’, affirme Alassane Ouattara

La question de la part des pays producteurs du cacao dans le revenu généré annuellement par cette matière première, a été évoquée par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, dans son discours d’ouverture de la 6ème édition de l’AFRICA CEO FORUM, ce lundi 26 mars 2018 à Abidjan.

‘’Les ressources provenant du cacao sont de 100 milliards de dollars par an. Et nous les producteurs n’avons que 5 à 6 milliards de dollars. Il faut corriger cela’’, a affirmé le président Alassane Ouattara. Pour joindre l’acte à la parole, la Côte d’Ivoire et le Ghana, qui a eux deux produisent 60% de la production mondiale ont décidé de coordonner leurs actions dans ce sens.

Il est prévu ce 26 mars 2018, à Abidjan, la signature d’un communiqué conjoint des deux chefs d’Etat sur la question du Cacao, a fait savoir Alassane Ouattara, au cours de son discours d’ouverture de l’Africa CEO Forum.

Pour rappel, La Côte d’Ivoire et le Ghana ont signé le mardi 17 octobre 2017 un "accord de partenariat stratégique" visant à donner un nouvel élan à la coopération entre les deux Etats. Cet accord qui a pour objectif d’insuffler une nouvelle dynamique" à la coopération ivoiro-ghanéenne, porte sur l’économie du cacao, dont la Côte d’Ivoire et le Ghana sont respectivement premier et deuxième producteur mondial, mais aussi sur l’anacarde et autres produits stratégiques.

L’accord s’intéresse également à des domaines tels que la défense et la sécurité, la coopération maritime, les mines, l’énergie et l’environnement, le transport et les politiques économiques.

Les deux pays ont, en outre, procédé à la signature de trois mémorandums d’entente portant sur la coopération dans le domaine industriel, sur l’éradication de la pollution issue des activités illicites d’orpaillage dans le bassin versant des fleuves Bia et Tanoé traversant les deux Etats, et sur la coopération dans les domaines de la géologie et des ressources minières.

Depuis son accession à la tête de la Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara n’a cessé de multiplier des initiatives en vue de rapprocher davantage ces deux voisins considérés comme les fers de lance de l’économie dans la région ouest-africaine en dehors du géant Nigérian.

 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR