Mardi 21 Mai, 2024 - 2:03 PM / Abidjan +33
Mardi 21 Mai, 2024 - 2:03 PM / Abidjan +33
Economie

Pétrole ivoirien : plus de 9.000 milliards Fcfa investis dans les gisements Baleine et Calao

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Pétrole ivoirien : plus de 9.000 milliards Fcfa investis dans les gisements Baleine et Calao

Le président italien, Sergio Mattarella, en visite en Côte d’Ivoire, a salué ces découvertes faites dans le cadre de « la collaboration dans le domaine énergétique ».   


Sergio Mattarella qui effectue une visite officielle du 2 au 4 avril 2024 dans le pays, s’est entretenu ce mercredi 3 avril 2024 avec le président ivoirien, Alassane Ouattara, au palais présidentiel, au Plateau, dans le centre des Affaires d’Abidjan.


Après plus de 1h30 d’échange, les deux chefs d’Etat ont fait un point de presse. M. Ouattara a relevé que le volume des échanges commerciaux bilatéraux globaux est en constante hausse avec 317 milliards Fcfa en 2021 contre plus de 390 milliards Fcfa en 2022, soit une hausse de plus de 23%.


Sur le sol ivoirien, opèrent environ 80 entreprises italiennes. Les deux chefs d’Etat se sont félicités de la « fructueuse collaboration » entre le géant pétrolier italien ENI et Petroci, qui a permis la découverte d’importants gisements de pétrole et de gaz, en offshore.

Le président ivoirien a précisé que les investissements pour le champ Baleine, le plus gros gisement qu’a connu le pays, sont estimés à 9 milliards de dollars (5.451 milliards Fcfa) et 6 milliards de dollars (3.634 milliards Fcfa) pour le champ Calao.


ENI a démarré, le 27 août 2023, la production de pétrole et de gaz naturel du champ Baleine situé en eaux profondes, dans le Sud-Est ivoirien. Les ressources du champ Baleine sont estimées à 2,5 milliards de barils de pétrole brut et à 3.300 milliards de pieds cubes de gaz naturel.


Avec une capacité de production évaluée, en 2027, à 150.000 barils par jour, l’exploitation du gisement Baleine devrait permettre de porter la production nationale de pétrole à environ 200.000 barils par jour, contre seulement 30.000 barils par jour, aujourd’hui.


Le Groupe Eni, en partenariat avec Petroci Holding, a réalisé début mars 2024, une nouvelle découverte majeure d’hydrocarbures, dénommée Calao, sur le bloc pétrolier Cl-205. Le gisement Calao, situé à 45 Km au large des côtes, et à 120 Km à l’ouest du gisement Baleine, est la deuxième plus importante découverte en Côte d’Ivoire.

« Nous encourageons les entreprises italiennes à s’intéresser également à la transformation du cacao et de l’anacarde », a lancé Alassane Ouattara, dont le pays est le premier producteur mondial de cacao et le premier pays exportateur mondial de cajou.


« Nous avons aussi évoqué les questions liées à la migration irrégulière ainsi que le choix porté sur la Côte d’Ivoire pour être parmi les pays bénéficiaires du Programme 2023-2025 des flux légaux d’entrée en Italie pour les travailleurs étrangers », a souligné M. Ouattara.


Sur la situation politique en Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a assuré qu’elle est « apaisée et la situation sécuritaire est calme sur l’ensemble du territoire » ivoirien. 


Le pays, en outre, 

« continue d’enregistrer des performances économiques solides avec des perspectives encourageantes pour 2024 et 2025 ».


Concernant la guerre entre la Palestine et Israël, Alassane Ouattara a estimé qu’il est nécessaire de trouver une solution à cette crise, en permettant surtout pour Gaza « l’accès humanitaire dans cette enclave ».

Sergio Mattarella a affirmé que « les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Italie sont excellentes en raison de l’amitié qui existe entre nos deux pays et également du fait que nous partageons les mêmes valeurs fondamentales qui sont celles de la paix, de la solidarité et du dialogue entre les pays ».


« La découverte de ces deux gisements, Baleine et Calao, a été d’une très grande importance, mais nous envisageons de collaborer également dans d’autres domaines », a dit M. Mattarella, ajoutant avoir évoqué le renforcement de la collaboration dans le domaine culturel et universitaire.


« Nous avons envisagé la possibilité de simuler la présence d’autres entreprises italiennes en collaboration avec les entreprises locales notamment dans le secteur de la production du cacao parce que c’est une production fondamentale pour la Côte d’Ivoire », a-t-il poursuivi.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a effectué en septembre 2022 une visite officielle à Rome. La Côte d’Ivoire et l’Italie entretiennent des liens d’amitié depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en 1961, après l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR