Lundi 17 Juin, 2024 - 11:36 PM / Abidjan +33
Lundi 17 Juin, 2024 - 11:36 PM / Abidjan +33
Faits Divers

Abengourou : « Affaire multiplication d’argent », un marabout se fait arrêter

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Abengourou : « Affaire multiplication d’argent », un marabout se fait arrêter
Croyant en ses pouvoirs mystiques, un marabout promet de multiplier la somme de 15 millions de F Cfa qu’il a pris avec cinq (5) individus. 

Fort heureusement, le présumé arnaqueur a été arrêté, le 13 décembre 2021, à Abengourou. Remplir deux (2) barriques d’argent, c’est l’assurance qu’avait donnée le marabout à ses clients. L’affaire remonte en fin novembre 2021, au quartier Agnikro-extension, relate un confrère ivoirien. 

Un matin, alors qu’il était à son bureau, celui que nous nommons Patrick est invité à se rendre rapidement au domicile de son ami ‘’Gérard’’ pour une affaire urgente et qui ne peut se régler au téléphone.

Toute de suite Patrick monte sur sa moto et se projette chez son ami qui vit à 10 km de son lieu de travail à Sankadiokro. Sur les lieux, il est stupéfait. Il voit sous ses yeux, deux barriques pleines d’argents l’une des barriques est bourrée de FCfa, et l’autre remplie de billets d’euro et de dollar. 

Toute suite son ami lui explique que ces barriques sont l’œuvre d’un homme mystique, la cinquantaine révolue d’origine malienne. Cependant, pour bénéficier de cette multiplication d’argent, il faudra se soumettre à un rituel, confie Gérard. Le rituel demande un sacrifice de quatre (4) animaux qui coûteraient 1 250 000 FCfa chacun, ce qui donne un total de 5 millions de F Cfa. Ne pouvant pas trouver rapidement cette somme d’argent, les deux amis associent trois (3) autres personnes au projet. Patrick vend sa maison en construction, et les 5 millions réclamés par le marabout sont aussitôt réunis.

Le marabout empoche l’argent et se rend à Abidjan pour effectuer le rituel. Puis revient quelques jours plus tard pour demander un complément de 350 000 F Cfa pour l’achat d’un parfum afin de parfaire le rituel. Quatre (4) jours après, il revient et informe qu’il n’a pas pu acheter le parfum. 

Du fait de la Covid-19, le prix de ce produit provenant de la Mecque a augmenté. Les candidats à la richesse devraient ajouter encore la somme de 7 500 000 F Cfa. Une information qui n’a pas plu à Gérard et à ses amis parce qu’épuisés financièrement. 

Des jours plus tard, Gérard vérifie de près les billets de banque disposés dans les fûts à son domicile. Il réalise qu’en réalité, ce sont de faux billets de banque. À l’intérieur desdites barriques, il n’y a rien. Ayant pris conscience qu’ils ont été grugés, Gérard alerte ses partenaires puis les éléments de la Brigade de la gendarmerie d’Abengourou. 

Le multiplicateur d’argent est saisi et déféré au parquet du tribunal de 1re instance de la ville, pour répondre de ses actes. Peut-être qu’à cet endroit, il pourra fructifier, les 15 millions de Frs CFA.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR