Dimanche 23 Juin, 2024 - 11:34 PM / Abidjan +33
Dimanche 23 Juin, 2024 - 11:34 PM / Abidjan +33
Faits Divers

Soubré : Un ‘’trafiquant’’ de peaux de panthère interpellé avec une arme

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
trafiquant
Fin de parcours pour le fugitif BS présumé trafiquant de peaux de panthère. Il a été interpellé le 28 avril 2024 à Soubré, au sud-ouest de la Côte d’Ivoire. L’opération avait conduit à l’arrestation d’un présumé trafiquant de deux peaux de panthères le 7 mars 2024 et l’affaire avait été mise en instruction pour espérer trouver d’éventuels complices.

Nommément cité dans l’affaire, ce dernier avait pris la fuite. Son mode opératoire consistait à subventionner les chasseurs traditionnels à l’effet de lui fournir les produits d’espèces fauniques rares pour les commercialiser dans la ville de Soubré. Les perquisitions effectuées dans sa maisonnée ont permis de saisir un fusil de type calibre 12, des cartouches, des morceaux de singes, de ratels, de crocodiles et de Bongo. L’affaire a été mise en procédure de flagrant délit et le suspect a été placé sous mandat de dépôt. S’il est reconnu coupable, il risque une peine de prison allant de 2 à 12 mois assortie d’une amende de 3 000 à 300.000 FCFA si l’on se réfère à l’article N°65-255 du 4 août 1965 relatif à la protection de la faune et à l’exercice de la chasse.

L’arrestation de BS a été possible grâce au fruit de la collaboration entre l’Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale Organisée (UCT), la Direction de la zone sud-ouest de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) et EAGLE-Côte d’Ivoire dont ils ont bénéficié de l’assistance technique. Pour rappel, l'Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn) a classé la panthère comme quasi menacée en 2008, puis a élevé le classement à espèce vulnérable en 2016. Les principales menaces pesant sur l'espèce sont le trafic pour sa peau et ses os, utilisés en pharmacopée traditionnelle asiatique ainsi que les conflits avec les propriétaires de bétail et la raréfaction de ses proies.

En Côte d’Ivoire, la panthère est inscrite à l’annexe I de la loi ivoirienne n°94-442 du 16 août 1994 portant modification de la loi n°65-255 du 04 août 1965 relative à la protection de la faune et à l’exercice de la chasse. Ainsi, le transport, la capture, la possession, la commercialisation d’un spécimen vivant ou mort est formellement interdite.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR