Mardi 21 Mai, 2024 - 1:53 PM / Abidjan +33
Mardi 21 Mai, 2024 - 1:53 PM / Abidjan +33
International

Des Africains parmi les victimes d’une frappe de drone en Russie

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
russie
Une frappe de drone sur la République russe du Tatarstan a fait des blessés parmi les ressortissants de neuf pays, dont l’Afrique. Cette information est selon les médias russes, qui ont révélé qu’au total 14 personnes auraient été blessées. Une ressortissante kényane touchée par l’attaque a fait preuve de résilience en soulignant qu’elle refusait de se laisser intimider par une telle action.

Un reportage publié dans le journal russe Spoutnik a révélé qu’un drone a frappé mardi matin des établissements commerciaux dans les villes russes d’Alabuga et de Nizhnekamsk, dans la République du Tatarstan.

La police a confirmé que pas moins de quatorze personnes avaient été blessées lors de l’attaque. Toutefois, il n’y a pas eu de dégâts importants et les opérations technologiques des entreprises n’ont pas été affectées.

Otieno Macrene Ochieng, une ressortissante kényane actuellement inscrite au centre éducatif polytechnique d’Alabuga, a été l’une des victimes de l’attaque. Cependant, les médias rapportent qu’elle se rétablit rapidement.

« Je vais bien maintenant. Ceux qui ont attaqué notre auberge aujourd’hui sont de vrais barbares, et ils méritent une condamnation sérieuse. À mon avis, ils voulaient nous intimider, mais je tiens à vous dire qu’ils n’ont pas réussi. Vous ne me ferez pas peur parce que Alabuga est un endroit fort et nous allons nous en sortir », a déclaré la jeune Kenyane dans un message vidéo publié sur la chaîne Telegram de la zone économique spéciale d’Alabuga.


Une information similaire a été publiée il y a quelques jours, lorsque des drones ukrainiens ont attaqué la raffinerie de pétrole Kuybyshevsky dans le district russe de Samara, déclenchant un incendie, et ont tenté de frapper une autre raffinerie, selon le gouverneur de la région.

La Russie et l’Afrique

La Russie a pour mission d’étendre son influence à travers l’Afrique, une mission qui a mis à rude épreuve ses concurrents occidentaux.

En mars, le Burkina Faso d’Afrique de l’Ouest et la société d’État russe spécialisée dans l’énergie nucléaire et les produits de haute technologie, Rosatom, ont lancé des projets visant à établir une centrale nucléaire dans ce pays africain.

Le rapport indique que les deux parties sont actuellement en train de signer une feuille de route pour faire du rêve du réacteur nucléaire une réalité.

C’est l’une des nombreuses démarches entreprises par les géants asiatiques pour conquérir le marché africain. D’autres initiatives telles que la distribution de céréales aux États africains dans le besoin, l’ajout de membres africains au groupe des nations BRICS et la dédollarisation des échanges bilatéraux sont quelques-unes des mesures qui ont attiré l’attention d’autres puissances mondiales.


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR