Mardi 25 Juin, 2024 - 10:02 AM / Abidjan +33
Mardi 25 Juin, 2024 - 10:02 AM / Abidjan +33
International

La France évoque une entrée de l'Ukraine dans l'UE dans « 15 ou 20 ans »

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
La France évoque une entrée de l'Ukraine dans l'UE dans « 15 ou 20 ans »

L'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne prendra « sans doute 15 ou 20 ans », a estimé dimanche le ministre français délégué français aux Affaires européennes, Clément Beaune.

Les faits. le ministre délégué français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a estimé dimanche que l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne prendra « sans doute 15 ou 20 ans ». « Il faut être honnête. (...) Si on dit que l'Ukraine va rentrer dans l'UE dans 6 mois, 1 an ou 2 ans, on ment. Ce n'est pas vrai. C'est sans doute 15 ou 20 ans, c'est très long », a affirmé Clément Beaune sur les ondes de Radio J. « En attendant on doit aux Ukrainiens (...) un projet politique dans lequel ils peuvent rentrer », une allusion à la communauté politique européenne proposée par le président Macron.

Une idée lancée début mai. Le président français Emmanuel Macron avait présenté le projet de « la communauté politique européenne » le 9 mai devant le Parlement européen à Strasbourg, en plein débat sur le lancement du processus d'adhésion de l'Ukraine, en guerre contre la Russie depuis le 24 février. Emmanuel Macron avait alors expliqué qu'il faudrait « des décennies » à l'Ukraine pour rejoindre l'UE, et suggéré qu'elle fasse entretemps partie de ce projet pouvant inclure également le Royaume-Uni, sorti de l'UE en 2020, ou la Moldavie. Cette communauté politique européenne, dont l'idée doit être débattue lors d'un sommet européen se tenant fin juin, a été critiqué par certains dirigeants, comme le président lituanien Gitanas Nauseda, pour qui il reflèterait un manque de volonté d'intégrer rapidement l'Ukraine dans l'UE. « Ce n'est pas une porte fermée mais au contraire une porte ouverte », a réaffirmé dimanche Clément Beaune, citant pêle-mêle des avantages comme la « libre circulation en Europe », la possibilité de pouvoir « bénéficier en partie du budget européen pour la reconstruction et demain pour la relance » de l'Ukraine, et peut-être des politiques communes sur l'énergie.

Pourquoi c'est important. Ces derniers jours, Emmanuel Macron a été critiqué publiquement par Volodymyr Zelensky qui l'accuse d'être trop conciliant avec Vladimir Poutine et de dialoguer « en vain » avec lui. Ces déclarations de Clément Beaune risquent donc de nouveau d'envenimer les relations entre la France et l'Ukraine. Depuis le début de la crise, le chef de l'Etat a tenté de se poser en médiateur entre l'Ukraine et la Russie. Mais ces tentatives se sont pour le moment toutes soldées par un échec. Pour l'Ukraine, l'entrée dans l'Union européenne est un enjeu majeur alors que le pays compte sur une telle adhésion pour ancrer son futur à l'Ouest et non à l'Est.


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR