Mardi 16 Avril, 2024 - 9:15 PM / Abidjan +33
Mardi 16 Avril, 2024 - 9:15 PM / Abidjan +33
International

Porté disparu depuis six ans, un jeune Britannique de 17 ans retrouvé en France

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
disparu

Il avait disparu en 2017, à l'âge de 11 ans. Il en a aujourd'hui 17. Alex Batty, un adolescent britannique retrouvé cette semaine en France, dans la région de Toulouse, doit être rapatrié ce week-end en Angleterre, près de Manchester, et rendu samedi ou dimanche à sa grand-mère maternelle, qui en a la garde.

"Il va être rendu à sa grand-mère maternelle demain (samedi) ou après-demain (dimanche) au plus tard", a déclaré vendredi le procureur adjoint de Toulouse, Antoine Leroy, qui a été en contact avec l'ambassadeur du Royaume-Uni en France afin d'organiser au mieux le rapatriement de ce jeune homme.

"Notre priorité est de le ramener au Royaume-Uni", avait indiqué un peu plus tôt la police du Grand Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, d'où est originaire l'adolescent aujourd'hui âgé de 17 ans. "Il reste du travail pour établir les circonstances précises de cette disparition" il y a six ans, avait déclaré en conférence de presse le commissaire en chef adjoint, Chris Sykes.

Alex Batty, alors âgé de 11 ans, avait quitté le Royaume-Uni le 30 septembre 2017 pour passer des vacances en Espagne avec sa mère Melanie Batty, qui n'en avait pas la garde, et son grand-père David Batty.

Mais, contrairement à ce qui était prévu, il n'était pas rentré en Angleterre le 8 octobre de cette même année. Des recherches poussées, avec l'aide des autorités espagnoles, n'avaient pas permis de le localiser.

Une vie "nomade"

Antoine Leroy a décrit le "périple" d'Alex Batty, de sa mère et de son grand-père, passés par l'Espagne puis le Maroc, avant de rejoindre les Pyrénées françaises où, selon les enquêteurs, ils auraient séjourné dans les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ariège. Pendant six ans, dont deux en France, il a vécu une vie "nomade" au sein d'une communauté "spirituelle", ne restant jamais plus de quelques mois au même endroit, a décrit le procureur adjoint.

Si le jeune homme n'a évoqué devant les enquêteurs aucune violence physique au cours des six ans qu'a duré son enlèvement, il a en revanche "indiqué avoir subi des agressions sexuelles quand il était petit", à l'âge de "cinq ou six ans (...) au sein de sa famille, sans en dire plus", a noté Antoine Leroy.

Alex Batty, décrit par le procureur adjoint comme étant d'une "intelligence vive, très calme", aurait décidé de s'échapper après que sa mère lui a annoncé son intention de rallier la Finlande, où elle se trouve "probablement désormais", sans le grand-père, qui serait mort il y a six mois.

L'adolescent, qui ne parle pas français, a marché pendant quatre nuits, en direction de Toulouse, avant d'être découvert à 3 h du matin mercredi, selon le magistrat, par un jeune livreur qui l'a amené à la gendarmerie de Saint-Félix-Lauragais, d'où il a été confié à la brigade des recherches à Villefranche-de-Lauragais.

Grâce à une étroite collaboration avec les autorités françaises et la famille d'Alex Batty, l'identité du jeune homme avait ensuite été confirmée, selon la police du Grand Manchester.

Actuellement, le jeune homme "est à l'abri, les services sociaux l'ont pris en charge", avait auparavant indiqué à l'AFP le procureur de Toulouse, Samuel Simon-Vuelta, sans préciser le lieu où il se trouvait, mais en soulignant que "la reconnaissance est bien établie, il n'y a pas de souci".

"Moment extraordinaire"

"C'est un moment extraordinaire pour Alex, sa famille et la population d'Oldham", la ville du Grand Manchester dont il est originaire, avait pour sa part ajouté Chris Sykes, selon le communiqué de la police du Grand Manchester.

"Je suis très heureuse", a pour sa part déclaré jeudi la grand-mère d'Alex Batty au journal britannique The Sun. "Je lui ai parlé (...) et il n'y a aucun doute que c'est lui. Quand il était avec nous, je parlais à un enfant, maintenant, je parle à un homme", a-t-elle par ailleurs affirmé selon le Times publié vendredi. "C'est tellement incroyable de ne pas savoir si quelqu'un est mort ou vivant", a encore ajouté Susan Caruana à ce quotidien britannique.

Sa grand-mère avait déclaré en 2018 qu'elle pensait que la mère d'Alex et le grand-père, dont elle est divorcée, l'avaient emmené vivre dans une "communauté spirituelle" au Maroc.

"Mercredi, comme souvent, j'ai conduit de nuit. Vers 2 h, entre deux pharmacies, du côté de Chalabre dans l'Aude (à une centaine de kilomètres au sud-est de Toulouse, NDLR), j'ai croisé un jeune homme sur la route. Il marchait alors que la pluie tombait à grosses gouttes (...). J'ai décidé de lui proposer de le déposer quelque part", a déclaré au quotidien régional La Dépêche du Midi le chauffeur-livreur Fabien Accidini, également étudiant en chiropractie.

"Il a raconté que sa mère l'avait enlevé (...). Depuis, il avait vécu en Espagne dans une maison de luxe avec une dizaine de personnes. Il serait arrivé en France vers 2021. Au milieu du week-end, il avait décidé de quitter sa mère pour rejoindre sa famille en Angleterre. Cela faisait plus de quatre jours qu'il marchait dans la montagne !", a-t-il encore raconté.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR