Mercredi 17 Juillet, 2024 - 11:31 AM / Abidjan +33
Mercredi 17 Juillet, 2024 - 11:31 AM / Abidjan +33
News

Abattoir de Port-Bouët : plainte du District d’Abidjan suite à des actes de violence

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Abattoir de Port-Bouët : plainte du District d’Abidjan suite à des actes de violence
Le District autonome d’Abidjan dénonce et « condamne la duplicité de la mairie de Port-Bouët », une cité balnéaire dans le Sud de la capitale économique ivoirienne, dont le premier magistrat est Sylvestre Emmou, issu du PDCI, un parti de l’opposition.   

Le District Autonome d’Abidjan note que dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain, il a procédé, du 1er au 03 juin 2024, à la délocalisation du parc à bétail de Port-Bouët, sur un site dédié, de 18 ha à Adjamé et au déguerpissement du quartier précaire dit « Abattoir ».

Le District d’Abidjan dit « s’étonner » du contenu du communiqué, en date du 03 juin 2024, de la mairie de Port-Bouët, alors qu’elle a été régulièrement informée des actions et des démarches entreprises sur le terrain, en vue de la délocalisation du parc en bétail à Adjamé, s’indignant du « caractère insidieux et inexact de ce communiqué à but électoraliste », dans un communiqué.

Par conséquent, le District « condamne énergiquement l’instrumentalisation des jeunes et de certains acteurs de la filière, à des fins politiciennes, à la faveur de la délocalisation du parc à bétail qui a enregistré de nombreux blessés et d’énormes dégâts matériels », mentionne le communiqué de l’institution.

Au regard de cela, le District autonome d’Abidjan a « porté plainte contre X, pour rechercher et poursuivre les auteurs, commanditaires et instigateurs de ces actes », tout en saluant « le sang-froid, le professionnalisme et l’esprit républicain des forces de l’ordre, lors des évènements qui ont émaillé l’opération précitée », indique le texte.

Selon le District, des individus, opposés à la délocalisation du parc à bétail sur un nouveau site de 15 hectares entièrement aménagés à la casse d’Adjamé, ont perpétré le samedi 1er juin 2024, à l’abattoir de Port-Bouët, des actes de violence.

« Le bilan du choix de la violence par le groupuscule réfractaire fait état d’une quinzaine de blessés, de deux véhicules 4×4 cambriolés et incendiés, de deux porte-chars incendiés, de deux pelles mécaniques incendiées et d’un bus de la Sotra saccagé », note le District d’Abidjan.

Le ministre, gouverneur, Cissé Bacongo, a lors de sa tournée dans les 13 communes du District et au cours d’une réunion du Cadre permanent de concertation avec les maires, les 21 février et 16 avril 2024, été saisi par le maire de Port-Bouët, de l’état d’insalubrité avancée et d’insécurité de nombreux quartiers de sa commune, rapporte le District.

En ce sens, le maire de Port-Bouët a sollicité, avec insistance, du ministre, gouverneur, des mesures urgentes, pour la délocalisation du parc à bétail en vue de l’amélioration des conditions d’hygiène ainsi que la préservation de la santé des populations du quartier « Abattoir », ajoute le District.

Suite à cette demande, le ministre, gouverneur, après avoir pris la pleine mesure de la gravité de la situation décrite par le maire de Port-Bouët, s’est engagé à y remédier, en prenant les mesures urgentes, notamment la délocalisation du parc à bétail et le déguerpissement du quartier Abattoir, rappelle le District.

Concernant la délocalisation du parc à bétail à l’ancien site de la Casse d’Adjamé, dans le Nord d’Abidjan, le District d’Abidjan note que plusieurs rencontres ont eu lieu avec les opérateurs de la filière, dont les plus importantes tenues les 18 et 19 mars 2024, en vue de leur recasement sur un site unique.

Le District précise que ces rencontres se sont caractérisées par « le choix consensuel et la visite, par l’ensemble des acteurs de la filière, du site unique de l’ancienne casse d’Adjamé et l’aménagement dudit site ».

Il a été arrêté la réalisation et l’affectation des enclos par les acteurs de la filière eux-mêmes, l’établissement consensuel du calendrier de délocalisation sur le site aménagé ainsi que le démarrage des activités sur ce site, le samedi 25 mai 2024, sous la protection des forces de l’ordre.

Le District autonome d’Abidjan fait observer que «la délocalisation du parc à bétail était une préoccupation forte des autorités municipales de Port-Bouët, qu’il s’était engagé à satisfaire, en s’appuyant, comme il l’a fait, sur les acteurs de la filière ».

S’agissant du déguerpissement du quartier « Abattoir « , le District Autonome d’Abidjan a souligné que le quartier Abattoir, qui est sa propriété, avait été déguerpi partiellement en 2018, avant d’être recolonisé.

Suite à différentes séances de travail entre les services compétents de la mairie de Port-Bouët et ceux du District d’Abidjan, l’opération de déguerpissement a été engagée après le recensement de 595 foyers concernés et à leur sensibilisation, sous la supervision d’un Commissaire de justice.

L’opération de déguerpissement répondait à un objectif unique, d’assainissement du site précédemment occupé par le quartier précaire dit « Abattoir », une zone impropre à l’habitation, située à la lisière de l’abattoir, où les populations étaient exposées aux maladies endémiques liées à la proximité avec les animaux, note le District.

« Le District autonome d’Abidjan tient à rassurer les populations impactées, quant à leur recasement, dans les meilleurs délais, sur le site dédié, à Anani, commune de Port Bouët, où elles bénéficieront d’un titre de propriété définitif », conclut le communiqué.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR