Dimanche 14 Juillet, 2024 - 11:04 PM / Abidjan +33
Dimanche 14 Juillet, 2024 - 11:04 PM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire / Régionales 2023 : Le PPA-CI réclame la reprise de l’élection dans le Guémon

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire / Régionales 2023 : Le PPA-CI réclame la reprise de l’élection dans le Guémon

Le Parti des peuples africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI) a recommandé, au cours d’un point presse organisé, mardi 05 septembre 2023 à Bangolo, la reprise de l’élection des conseillers régionaux dans le Guémon (Ouest).

Selon le candidat PPA-CI à cette élection, Billaud Zéréhoué Daniel, le déroulement du scrutin du 02 septembre 2023 a été entaché d’actes de violences et d’irrégularités dans plusieurs localités de la région de sorte qu’il importe de l’annuler pour la reprendre dans des conditions sécuritaires adéquates.

Le directeur de campagne des candidats du PPA-CI, le député Guéhi Gouignihon Ignace, a, pour sa part, a dénoncé des comportements anti-démocratiques des partisans d’un candidat et ses complices.

Dans leurs démarches, les responsables du PPA-CI dans le Guémon disent avoir sollicité les services d’un commissaire de justice pour l’engagement d’une procédure légale de contestation des élections du 02 septembre 2023 dans la région et la reprise du scrutin.

Dans le cadre des récentes élections régionales, la liste PPA-CI était opposée à huit autres dont celles du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dirigée par le président sortant Célestin Sérey Doh, du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), conduite par le député Doho Simon et de l’Alliance ivoirienne pour la République et la démocratie (AIRD), avec à sa tête, l’ancien ministre Kaé Eric Kplohourou.

Des indépendants tels le député Oula Privat et l’ancien président du conseil régional du Guemon, Meambly Evariste avaient également présenté leurs candidatures.

Pour le Consortium des organisations de la société civile pour les élections en Côte d’Ivoire (COSCEL-CI), l’élection du 2 septembre s’est globalement bien déroulée sur toute l’étendue du territoire malgré malgré 243 incidents critiques constatés durant le vote. La Fondation internationale pour l’observation et la surveillance des droits de l’homme et la vie pacifique (FIDHOP) précise « qu’aucune fraude n’a été formellement détectée ».

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR