Lundi 17 Juin, 2024 - 10:49 PM / Abidjan +33
Lundi 17 Juin, 2024 - 10:49 PM / Abidjan +33
News

Explosion d’un dépôt de carburant en Guinée : le bilan s’alourdit

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Explosion d’un dépôt de carburant en Guinée : le bilan s’alourdit
Le gouvernement a réactualisé le bilan de l’explosion du dépôt de carburant de Kaloum survenu la nuit du 17 au 18 décembre 2023.

De 14 décès, le bilan passe désormais à 18 personnes tuées à la suite d’un incendie qui a ravagé le dépôt national d’hydrocarbures de Kaloum dimanche dernier.

« Sur 212 personnes admises dans les structures sanitaires, 127 ont regagné leurs familles. 85 personnes sont toujours hospitalisées dont 4 cas sous soins intensifs», a précisé Ousmane Gaoual Diallo, ministre et porte-parole gouvernement, précisant qu’« en efforts consentis par le corps médical, nous déplorons aujourd’hui 4 nouveaux cas de décès, portant à 18 le nombre de décès». 

L’assistance aux sinistrés se poursuit à travers l’Agence Nationale de Gestion d’Urgence et des Catastrophes Humanitaires. A la date du 19 décembre, cette agence a dénombré provisoirement 738 ménages dans les quartiers de Coronthie 1 et 2. Tombo et Almamya, tous dans la commune de Kaloum.

Le gouvernement a exprimé sa profonde gratitude à la population guinéenne pour sa solidarité agissante et aux pays amis qui se sont mobilisés à la suite de ce drame.


Au regard de l’évolution de la situation, de nouvelles dispositions ont été prises par les autorités. Il s’agit cette fois-ci de mesures atténuantes, notamment l’approvisionnement des populations uniquement en gasoil qui devrait reprendre ce mercredi 20 décembre 2023 sur l’ensemble du territoire national. Cependant, la restriction de la circulation des camions-citernes reste maintenue.


« Le service minimum est autorisé dans les administrations publiques et privées de la commune de Kaloum à partir du mercredi 20 décembre 2023; Le port du masque est fortement recommandé dans la commune de Kaloum et la zone impactée du sinistre reste fermée au public, pour des raisons de sécurité et d’enquêtes, à l’exception des services spécialisés », a indiqué le gouvernement.


Chaîne de solidarité internationale 


Suite à ce drame meurtrier, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Guinée a exprimé « ses plus condoléances au peuple guinéen, au Président de la Transition et au Gouvernement ».


Réitérant sa solidarité au peuple guinéen, les Nations-Unies annoncent leur engagement et leur soutien nécessaire au Gouvernement guinéen dans ses efforts de secours et de reconstruction.


La justice mise en branle 


Après la promesse du gouvernement de faire la lumière sur les causes de l’incendie au dépôt de carburant, le parquet général près la Cour d’appel de Conakry a instruit l’ouverture d’une enquête.


Des instructions ont été données mardi 19 décembre au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum, afin d’ouvrir des enquêtes judiciaires contre X sur ce drame qui a fait 18 morts, une centaine de blessés et des dégâts matériels importants.


L’enquête vise des faits présumés « d’incendie volontaire du dépôt des hydrocarbures de Kaloum (SGP), destruction, dégradation d’édifices public et privé, homicide, coups et blessures volontaires, complicité », a déclaré Yamoussa Conté, procureur général.


Message de la Cédéao 


De son côté, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), à travers la Commission dirigée par le diplomate gambien Omar Alieu Touray a appelé les pays membres ainsi que la Communauté Internationale à apporter leur soutien à la Guinée.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR