Samedi 15 Juin, 2024 - 2:01 PM / Abidjan +33
Samedi 15 Juin, 2024 - 2:01 PM / Abidjan +33
News

Lutte contre le cancer de la prostate : Les hommes invités à se faire dépister

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Lutte contre le cancer de la prostate : Les hommes invités à se faire dépister
À l'instar de tous les pays du monde, la Côte d'Ivoire, à travers le ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, mène dans ce mois de novembre, la lutte contre le cancer de la prostate.

La campagne de dépistage de ce cancer en Côte d'Ivoire, initialement prévue du 9 novembre au 8 décembre, prendra fin le 30 décembre. Sur 1680 personnes attendues, 1683 ont déjà été enregistrées sur toutes les plateformes d'inscription en seulement deux jours de campagne.

Prof. Didi-kouko Coulibaly Judith, directrice du centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara, a invité le lundi 14 novembre, dans les locaux du Cnrao à Cocody, les hommes à se faire dépister afin de lutter contre le cancer de la prostate.

Pour la première responsable de ce centre, la campagne de dépistage contre le cancer de la prostate a pour objectif d'amener les populations à comprendre que cette maladie assez sévère, tout comme le cancer du sein, quand elle est découverte tôt, peut se guérir entièrement sans qu'on soit obligé de subir une intervention chirurgicale. 

Elle a aussi souligné que le cancer de la prostate est le premier cancer de l'homme en Côte d'Ivoire et dans le monde.

"Je voudrais dire que la prostate n'est pas une maladie. La prostate, c'est un organe normal que tous les hommes ont. C'est la prostate qui peut être siège de la maladie. Donc le cancer de la prostate fait partie des maladies qui peuvent toucher la prostate. Mais une prostate qui est malade n'est pas forcément un cancer de la prostate. De ce fait, le dépistage est vraiment une nécessité", a-t-elle clarifié.

Priorité à la prise en charge du malade

À en croire le professeur Didi-kouko Coulibaly Judith, le ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, a investi dans le volet informationnel de la maladie et la prise en charge des populations cibles.

Le cancer de la prostate peut se guérir en Côte d'Ivoire avec un plateau technique disponible et des conditions d'accessibilité financière en raison de la réduction du prix de l'examen du taux de Psa (l'exigence spécifique de prostate) à 2000 FCfa contre 15000 FCfa et la gratuité des consultations normalement facturées à 8000 FCfa.

Avec les tarifs subventionnés, l'État permet aux personnes atteintes de ce cancer de se soigner et de payer la facture à leur rythme. "Le gouvernement a donné l'instruction qu'aucun traitement ne soit négligé par manque d'argent ou par insuffisance de moyens financiers, c'est ce que nous appliquons. Nous avons des personnes qui ont été traitées pour un montant de 2 milliards 416 millions de FCfa. Cela veut dire que si elles devaient payer avant de se faire soigner, c'est ce montant là que ces personnes allaient devoir payer. À côté de cela, l'État de Côte d'Ivoire a accordé des prises en charge à 100 % à des personnes pour se traiter au sein du centre à hauteur d'un milliard 86 millions de FCfa", a-t-elle déclaré.

Prof. Didi-kouko Coulibaly Judith, au nom de Pierre Demba, a exhorté les hommes de 40 ans et plus à se faire dépister pour une meilleure prise en charge et l'éradication du cancer de la prostate.

"Le taux de PSA se fait dans tous les laboratoires en Côte d'Ivoire. Il faut savoir que quand vous avez 40 ans et plus, une fois par an, vous devez au moins faire votre taux de Psa et aller voir un médecin neurologue pour vous faire examiner", conseille-t-elle.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR