Mardi 21 Mai, 2024 - 2:03 PM / Abidjan +33
Mardi 21 Mai, 2024 - 2:03 PM / Abidjan +33
News

Lutte contre les Violences basées sur le genre: Mme Lidégoué Danielle Bacongo pose la 1re pierre d’un centre de transit

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Lutte contre les Violences basées sur le genre: Mme Lidégoué Danielle Bacongo pose la 1re pierre d’un centre de transit
Dans quelques mois, un centre de transit des victimes des Violences basées sur le genre (Vbg) et une école primaire sortiront de terre dans la commune de Bangolo.
La présidente de l’Ong « Bloom », Mme Lidégoué Danielle épouse Cissé Bacongo, a posé le 15 octobre 2022, la première pierre d'un centre de transit des victimes des Vbg et d'une école primaire. C'était en présence des chefs traditionnels, du maire de Bangolo, Gah Roger et du sous-préfet de la localité.

L'épouse du ministre Cissé Bacongo a indiqué que la construction de ce centre a pour but de donner aux victimes des violences des soins psychologiques par un expert avant tout processus.

Cette consultation vise, selon elle, à limiter les dégâts liés à ce fléau. « L’ouest est une zone où les violences basées sur le genre sont récurrentes. Souvent ces victimes sont abandonnées à leurs tristes sorts ou ne reçoivent aucun appui de leurs proches. La construction de ce centre à Bangolo vise donc à recevoir ces personnes, à les entretenir et à les orienter », a-t-elle indiqué.

Parlant de l’autonomisation de la femme, elle a annoncé de bonnes nouvelles pour les femmes de cette localité. « A côté de la lutte contre les violences basées sur le genre, nous avons aussi un volet qui concerne l’autonomisation de la femme par la mise en place de fonds d’aide grâce à notre microfinance. Je vous demande d’être en coopérative pour des projets de transformation de nos produits agricoles locaux. Les bénéfices des ventes desdits produits pourront permettre à ces femmes de se prendre en charge et de scolariser leurs enfants », a-t-elle insisté.

Exposant sur l’encadrement de la jeune fille, elle a souligné que cette école offrira aux jeunes filles déscolarisées un cadre d’insertion scolaire et professionnel. « Ce centre pourra permettre à ses futures pensionnaires de bénéficier de conseils sur leur orientation professionnelle. Les études que nous avons menées ont démontré que si ces jeunes filles désœuvrées sont encadrées tôt, elles peuvent être bénéfiques à la société. Nous voulons aider le Président Alassane Ouattara et son gouvernement à résorber le problème d’insertion des jeunes qui reste une préoccupation », a souligné Mme Bacongo.

Prenant la parole, le maire Gah Roger a salué Mme Bacongo pour le choix de sa commune. « Vous savez, depuis que je suis à la tête de cette commune, j’ai toujours travaillé pour apporter le bonheur à mes populations qui ont eu confiance en moi. Je me dois donc de batailler pour leur apporter le bien-être », a-t-il dit.

Il faut rappeler que lors de son séjour, la présidente de l’Ong « Bloom » a échangé avec les femmes de Bangolo et leur a donné les directives pour la réussite de sa mission.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR