Jeudi 30 Mai, 2024 - 7:16 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 7:16 AM / Abidjan +33
News

Lutte contre l'immigration irrégulière : Plusieurs brouteurs et prostituées ivoiriens rapatriés du Ghana

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Lutte contre l'immigration irrégulière : Plusieurs brouteurs et prostituées ivoiriens rapatriés du Ghana
Les autorités du Ghana ont annoncé, le lundi 1er avril 2024, à la presse (Un communiqué de presse officiel du bureau de l'immigration du Ghana), le rapatriement de 66 migrants ivoiriens qui résidaient illégalement dans l'enclave d'Anaji Hills, à Sekondi-Takoradi, la capitale régionale de l'Ouest.

 Ces mesures font partie des efforts du commandement régional occidental du service d'immigration ghanéen pour éliminer la présence de migrants irréguliers et répondre aux défis de sécurité associés. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la campagne "Tripple S" du service d'immigration du Ghana, visant à garantir la sécurité du pays.

L'opération qui a conduit à l'arrestation des 66 ressortissants ivoiriens a été menée par l'officier Elie Narth et son équipe vers 22 heures le mercredi 27 mars 2024. Les suspects, composés de 45 hommes et 21 femmes âgés de 19 à 54 ans, ont été recrutés dans différentes villes ivoiriennes, notamment Tanda, Agnibilekrou, Bondoukou, Nianda, Aboisso et Abidjan, pour se livrer à des activités de cybercriminalité, communément appelées "broutage", ainsi qu'à d'autres activités présumées illégales.

Des enquêtes plus approfondies ont révélé que deux Ghanéens, Romio et Akwesi Daniel, faisaient partie du réseau de recrutement des migrants ivoiriens. Ils ont facilité la location d'une maison à Anaji Hills appartenant à Mme Juliette Quayson pour un montant de vingt-quatre mille cédis ghanéens (24 000,00 Ghc) pour une période de deux ans.

Tous les suspects ont été rapatriés dans leur pays d'origine, à l'exception de deux d'entre eux, Bamba Ladja (26 ans) et Traoré Yssouf (21 ans), qui ont été arrêtés pour participer aux enquêtes en cours.

Parallèlement à cette opération, le mardi 19 mars 2024, le Commandant du Secteur Axim, Surintendant Adjoint à l'Immigration(DSI), Emmanuel Adams, a mené une autre opération qui a conduit à l'arrestation de six femmes nigérianes, exerçant comme prostituées au Bafana Bafana Beach Resort, reconnu comme une maison close. Ces femmes, âgées entre 19 et 26 ans, ont également été rapatriées.


Le responsable du Bafana Bafana Beach Resort, M. Kofi Bekoe, est actuellement devant le tribunal du district A de Sekondi, accusé d'héberger des prostituées.

Ces actions témoignent de la détermination des autorités ghanéennes à combattre l'immigration irrégulière et d'autres activités illicites qui menacent la sécurité et le bien-être de la population. En renforçant la surveillance et en prenant des mesures strictes contre les contrevenants, le Ghana vise à promouvoir un environnement sûr et sécurisé pour tous ses citoyens et résidents.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR