Jeudi 18 Juillet, 2024 - 5:09 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 5:09 AM / Abidjan +33
News

Secteur du bétail : la Brigade de contrôle rapide du ministère en charge du Commerce mène une opération à Koumassi, Marcory et Cocody

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Secteur du bétail : la Brigade de contrôle rapide du ministère en charge du Commerce mène une opération à Koumassi, Marcory et Cocody

La Brigade de contrôle rapide (BCR) du ministère en charge du commerce, dans l'après midi du vendredi 07 Juin 2024 une équipe de la BCR, s'est rendue dans les marchés de Marcory et Koumassi pour effectuer un contrôle des prix de la viande de bœuf qui est de 2600 FCFA (sans ou avec os) le kilo chez le grossiste ,ainsi que 3000 FCFA sans os et 2800 FCFA avec os chez le détaillant. 


Après avoir sillonné plusieurs marchés et interpellé une quinzaine de commerçants détaillants, le constat est que bon nombre de commerçants pratiquent les prix de la viande de bœuf à la hausse contrairement à ceux fixés par le gouvernement ivoirien. 


''Nous avons depuis plusieurs jours reçu des alertes concernant les prix de la viande de bœuf avec et sans os. Les prix ont augmenté de 2800 FCFA avec os qui est passé pour certains à 3000 FCFA et sans os qui est normalement à 3000 FCFA qui est passé à 3500 FCFA ou même 4000 FCFA chez d'autres. Donc nous nous sommes rendus aujourd'hui au marché de Marcory et de Koumassi pour une enquête que nous avons effectué et nous remarquons que les prix ont flambé. Aujourd'hui nous avons distribué une quinzaine de convocations ils vont se rendre au Plateau le lundi pour rencontrer le commandant de brigade à la suite de cela ils vont s'acquitter d'une amende '', a expliqué Diabaté Hassan inspectrice à la BCR.


Elle a révélé que déjà il y a quelques semaines de cela des enquêtes menées à l'abattoir de Portbouët a permis de constater qu'effectivement les prix avait flambé. 


"Suite à cette enquête nous avons fait une réunion avec le Directeur général du commerce intérieur. A la suite de cette réunion, il a été dit que les prix devaient rester inchangés. Donc ils étaient d'accord sur le fait de ne pas changer les prix. Donc lorsque nous constatons après qu'il y a une augmentation des prix, nous allons remonter l'information. Après celà nous allons voir la suite'', a-t-elle précisé.


Des commerçants détaillants rencontrés de passage accusent l' abattoir de Portbouët notamment des grossistes d'être à l'origine de cette flambée des prix. 


''Le prix auquel nous prenons la viande de bœuf à l' abattoir est de 3100 FCFA et nous sommes obligés de revendre à 3500 FCFA pour espérer faire un bénéfice et ne pas revendre à perte. 

Parce qu'ils veulent qu'on fasse des prix à 2800 FCFA pourtant nous achetons à un prix élevé. Comment nous allons vendre cela au prix normal? Ce n'est pas facile et je voudrais qu'ils revoient les choses.'', a souhaité Youssouf Mohamed , commerçant détaillant au marché de la Riviera-Palmeraie. 


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR