Jeudi 30 Mai, 2024 - 3:17 AM / Abidjan +33
Jeudi 30 Mai, 2024 - 3:17 AM / Abidjan +33
News

Sécurité : un mécanisme de coordination de l'afflux des réfugiés en Côte d'Ivoire au centre d'une table ronde à Ferkessedougouu

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Sécurité : un mécanisme de coordination de l'afflux des réfugiés en Côte d'Ivoire au centre d'une table ronde à Ferkessedougouu

L'ouverture de la réunion de coordination relative à l'assistance aux réfugiés accueillis par la Côte d'Ivoire s'est tenue le jeudi 17 Mai 2023 à la salle annexe d'un hôtel dans la ville de Ferkessedougou près du conseil régional de ladite ville. 


Cette réunion à laquelle ont pris part  deux ministres notamment Nassénéba Touré (Famille), Kouadio Konan Bertin (Reconciliation) et le Secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité (SE-CNS), Fidèle Sarassoro avait pour but de trouver le mécanisme de coordination nationale de l'assistance aux réfugiés dans la zone nord de la Côte d'ivoire. 


Les actions à mener comprennent les opérations de récemment et d'identification des réfugiés , l'aménagement et la gestion des sites de transit et la coordination des appuis en vivres et non vivres de ces réfugiés.


Au cours de cette rencontre, il en ressort qu'au plan national ces rencontres vers les réfugiés se feront de façon mensuellement en cas de besoin et au plan local de manière hebdomadaire.


Compte tenu de la dégradation continuelle de la situation sécuritaire au Burkina Faso, l'État ivoirien a décidé d'accueillir plusieurs milliers de personnes en quête d'asile. Le rapport d'étape du CNS concernant l'afflux des réfugiés, révèle qu'au 08 avril dernier ce sont 21.792 réfugiés accueillis sur le sol ivoirien dont 12.856 dans le Bounkani , 8416 dans le Tchologo , 255 dans le Folon 148 dans La Bagoué et 117 dans le Poro. 


Le rapport précise que le mouvement refugiés  se caractérise par une influence de personnes vulnérables avec 55% de sexe féminin contre 45% de sexe masculin dont 58% d'enfants de moins de 17 ans et 38% d'adultes compris entre 18 et 59 ans et 4% de personnes indigentes.


En termes d'état d'avancement des actions menées, le CNS à travers l'Office national de l'État civile de l'identification (ONECI ) ont procédé au récemment biométrique et alphanumérique de certains réfugiés. Ce sont plus de 10.886 réfugiés qui ont été enregistrés pour 2 sites de 10 hectares détectés sur le territoire de Nioronigué à 3 Km de Ouangolodougou et de Natadouo à 13 Km de Bouna et 2 plateformes aménagées, dans le but de réaliser des abris. 


Cette rencontre présidée par le Conseil national de sécurité s'articule sur plusieurs aspects à court terme en prenant en compte des actions d'opérationnalisation des comités de coordination locaux présidés par les préfets et une stratégie de transfert des réfugiés sur les sites et d'enregistrement des nouveaux venus.


'' La question des réfugiés touchant à des vies à des destins et à des espoirs, oblige à la lucidité. Les notions peuvent se lever des montagnes mais nous la ressentons. Elle nous donne de la force mais elle ne peut être le guide de l'action publique. Ce que nous devons à ces frères qui fuient les menaces et les atrocités, ce ne sont pas seulement de bons sentiments. Parce que les sentiments peuvent se retourner au gré des circonstances. Le Président de la République et le gouvernement ont agi en suivant des principes d'humanité et de solidarité mais d'aussi sérieux fermeté. Face donc à cette crise, il faut certe du cœur. Mais il faut un coeur intelligent, un cœur ferme et un cœur lucide.


Cette lucidité c'est de nommer et de décrire les situations avec précision. C'est d'analyser les flux, poser de bons diagnostic pour agir comme il se doit(...)'', a soutenu  le préfet de région du Tchologo Jean Pierre Sory.


Le Secrétaire exécutif du CNS, Fidèle Sarassoro 


a, quant à lui, salué cette mobilisation de toutes les parties s'inscrivant dans ce cadre du soutien aux populations étrangères réfugiées en Côte d'Ivoire. Selon lui, il est nécessaire de systématiser les approches en vue de discuter sur les actions pour pouvoir remédier aux problèmes desdits réfugiés venant du Burkina Faso.

 Et à Ferkessédougou

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR