Dimanche 14 Juillet, 2024 - 7:54 AM / Abidjan +33
Dimanche 14 Juillet, 2024 - 7:54 AM / Abidjan +33
News

Une Côte d'Ivoire solidaire : le gouvernement plus proche des populations sinistrées

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Une Côte d'Ivoire solidaire : le gouvernement plus proche des populations sinistrées
Conformément au Programme présidentiel sur le quinquennat 2020-2025, baptisé ''Une Côte d'Ivoire solidaire'', un accent particulier est mis sur la solidarité en faveur des plus vulnérables dont les populations victimes de sinistres que constituent les catastrophes naturelles et autres drames.


À l'instar des précédentes années, au cours desquelles il n' avait de cesse d'apporter sa solidarité aux populations en difficulté, cette année encore, le gouvernement ivoirien, à travers le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, ne ménage aucun effort pour apporter assistance aux populations en détresse sur l'ensemble du territoire, sans distinction de religion, d’ethnie ou de parti politique. Déjà au premier trimestre 2023, la ministre Belmonde Dogo a parcouru plusieurs régions du pays pour apporter l’assistance du gouvernement aux personnes en difficulté.


Transua à l'Est de la Côte d'Ivoire, dans la Région du Gontougo, Guibéroua au Centre-ouest dans la région du Gôh, Zokolilié à Lakota au Sud-ouest du pays, dans la région du Lôh-Djiboua, Yakassé-Attobrou au Sud de la Côte d'Ivoire, dans la région de La Mé, N’Djem à Jacqueville et Aghien Télégraphe (Brofodoumé) au Sud de la Côte d’Ivoire, dans la région des Lagunes, sont des localités qui ont connu, de février à mars 2023, le passage de tornade. Cette catastrophe naturelle a causé la mort d’une fillette de 4 ans à Transua, de nombreux blessés et d’énormes dégâts matériels (infrastructures scolaires et sanitaires, édifices religieux, et habitations, etc.), rendant des centaines de familles vulnérables.


La ministre chargée de la Solidarité s’est rendue dans les différentes localités touchées pour partager l’élan de solidarité du gouvernement aux populations impactées par cette catastrophe naturelle. Elle leur a réaffirmé la compassion du Chef de l'État et celle du Premier Ministre, avant de leur remettre, au nom de l'État de Côte d’Ivoire, d’importants dons en numéraire, en vivres et non vivres constitués de sacs de riz, de cartons d’huile, de cartons de savons, de paquets de tomates, des pâtes alimentaires, de nattes, de feuilles de tôles, de paquets de ciments.


Dans les localités d’Aniassué dans la région de l'Indénié Djuablin et de Yaokro dans la sous-préfecture de Tankéssé, région du Gontougo, à l'Est du pays, des familles ont été touchées en février dernier par le décès de proches, suite à une intoxication alimentaire. À Aniassué, 8 personnes en ont été victimes et 5 ont trouvé la mort. Dans le village de Yaokro, 7 victimes ont été dénombrées dont 3 morts.


À Djadoubango, un village situé à 12 kilomètres de Tanda au Nord-est du pays toujours dans la région du Gontougo, les populations ont été victimes, en janvier 2023, de la méningite à pneumocoque, occasionnant la mort de 7 personnes et 28 malades. La ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, qui s’est rendue dans ces localités, a exprimé la solidarité et le réconfort du gouvernement aux familles victimes. Là encore, Myss Belmonde Dogo leur a offert des dons en numéraire et en vivres et non vivres.


Ce sont des populations touchées par les actions de solidarité du gouvernement qui ont exprimé, à ces différentes occasions, leurs reconnaissances au Chef de l’État, ainsi qu’au Premier Ministre et à son gouvernement pour ces actes de solidarité qui viennent, une fois de plus, témoigner de leur engagement à œuvrer pour tous les Ivoiriens.


Ces actions de la ministre sur le terrain en faveur des personnes sinistrées ne passent pas inaperçues aux yeux de la CEDEAO qui s’est inscrite dans l’élan de solidarité du gouvernement au profit des populations victimes de sinistres et de catastrophes naturelles. Une délégation de l’institution a remis symboliquement, le 20 mars, des vivres pour leur porter assistance à des populations précarisées.


Pour le gouvernement, à en croire Myss Belmonde Dogo, la solidarité ne se limite pas qu’aux dons de vivres et non vivres aux personnes vulnérables, victimes de sinistres et/ou de catastrophes naturelles. Elle doit être une valeur ancrée dans le quotidien des populations.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR