Dimanche 23 Juin, 2024 - 7:07 AM / Abidjan +33
Dimanche 23 Juin, 2024 - 7:07 AM / Abidjan +33
Sport

Emerse Faé, l’entraîneur des Eléphants, espère « gagner » la CAN 2023

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Emerse Faé, l’entraîneur des Eléphants, espère « gagner » la CAN 2023
La Côte d’Ivoire affronte la RDC, ce mercredi 7 février 2024, pour le compte des demi-finales de la CAN 2023, au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé à 20h (GMT, heure locale).   

Avant cette rencontre décisive à qualification directe, l’entraîneur des Éléphants Emerse Faé accompagné du joueur Alain Max Gradel, a répondu aux questions des journalistes, lors d’une conférence de presse d’avant-match.

« Sur les deux derniers matches de la compétition, nous avons eu du mal à mettre en place notre jeu dès l’entame. Face à la RD Congo, nous allons bénéficier de la confiance qu’on a acquise ses derniers jours.

Selon Emerse Faé, « il y a un bel état d’esprit. Maintenant, il faut s’en servir pour éviter les mauvaises entames de match. Si nous devons aller chercher la coupe, ce sera avec tout le groupe des 27 joueurs. Il y a des suspensions, mais l’état d’esprit reste le même ».

« Les absents ne seront pas là physiquement mais ils sont avec nous. Nous avons créé une belle ambiance, une parfaite cohésion. Il y a la pression mais elle est positive. Là, nous jouons une place pour la finale et nous allons jouer crânement notre chance », a-t-il fait savoir.

« La chance qu’on a depuis le début de la compétition, en dehors des cas d’Adingra et de Haller, nous n’avons pas de pépins physiques. Tout va bien, bien entendu en dehors des joueurs suspendus. Mais face au RD Congo, c’est un autre match », a-t-il poursuivi.

Les Eléphants ont déjà « deux fois 120 minutes dans les jambes », a-t-il noté, avant d’ajouter que cela « n’est pas facile, mais nous sommes confiants. Quant à moi, je n’ai pas eu la chance de remporter cette CAN avec mon pays en tant que joueur et j’espère la gagner en tant qu’entraineur ».

L’attaquant ivoirien, Max Alain Gradel, a relevé tout comme le sélectionneur des Eléphants footballeurs, le bon état d’esprit du groupe. Il s’est félicité de la mobilisation sans faille du peuple ivoirien derrière l’équipe.

« On sent le peuple derrière nous. Quand tu entends tout un peuple, soudé chanter l’hymne national quand l’équipe est menée et joue à dix, c’est quelque chose d’extraordinaire. J’invite alors les supporters à continuer ainsi », a-t-il lancé.

Le compte à rebours des demi-finales de la CAN 2023 a lieu, ce mercredi 7 février 2024, avec à l’affiche la Côte d’Ivoire contre la RDC, et les Super Eagles du Nigeria contre les Bafana Bafana de l’Afrique du Sud.

Emerse Faé succède à Jean-Louis Gasset, écarté à la suite de la lourde défaite des Eléphants face à la Guinée-Equatoriale (0-4). Il a été nommé entraîneur par intérim, et veut visiblement écrire son histoire à la tête de cette sélection.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR