Dimanche 03 Mars, 2024 - 8:13 AM / Abidjan +33
Dimanche 03 Mars, 2024 - 8:13 AM / Abidjan +33
Afrique

Togo : le rêve brisé de Kossi Koudagba

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Togo : le rêve brisé de Kossi Koudagba
Selon une source de son club, l'attaquant de l'ASCK de Kara, club de la ville de Kara, a succombé à un paludisme chronique.


 Kossi Koudagba était l'un des attaquants phares au niveau local après avoir été meilleur buteur de Division 2 avec l'Espoir FC de Tsévié puis deux fois meilleur buteur en Division 1 avec l'ASCK, qu'il a emmené à son premier titre de champion de l'élite togolaise en 2019. 


 Suite à l'arrêt du championnat dû à la pandémie de coronavirus, le joueur de 25 ans avait rejoint sa famille dans sa ville natale de Tsévié, dans la banlieue nord de la capitale Lomé, après avoir subi de premières douleurs. 

  "Dès qu'il a commencé à avoir des malaises, il est rentré auprès de sa famille. Il n'était plus connecté sur les réseaux sociaux et autres alors que nous avons un groupe où on se taquine souvent", se souvient son ami proche Koffi Guéli, joueur de l'AS Gbohloé-su d'Aného. 


 Son décès a donc surpris dans la famille du football togolais, l'ASCK évoquant "un grand joueur promis à une belle carrière". Le CHAN et l'Europe étaient dans son viseur. "Son seul souci c'est de mettre le ballon au fond des filets et ça il sait bien le faire, très bien même", encense Jean-Marie Eloh, manager de l'ASCK. Ses performances lui offraient de belles perspectives pour envisager une carrière à l'étranger. 


 Cependant, durant l'été 2019, son transfert au club tunisien à l'US Tataouine avait avorté en raison de problèmes cardiaques détectés lors de sa visite médicale. "Quand il est revenu à Lomé, la Fédération a fait en sorte qu'il soit pris en charge par le docteur de l'équipe nationale", précise son meilleur ami Koffi Guéli.


 Cette saison, Koudagba avait plus de difficultés avec seulement 5 buts inscrits en championnat. "Kossi a été un peu déçu mais on lui a remonté les bretelles", ajoute Jean-Marie Eloh. Mais le joueur de 25 ans tout de même plus se signaler sur la scène internationale. Ainsi, il avait été pré-sélectionné pour représenter les Éperviers au Cameroun à l'occasion du premier CHAN de leur histoire prévu au mois d'avril dernier. 

 La compétition, reportée par la CAF à une date indéterminée en raison de l'épidémie de coronavirus, lui tenait particulièrement à coeur. "Il a eu des contacts après la qualification pour le CHAN mais il m'a dit "je préfère rester ici pour jouer ce CHAN pour le Togo avant de partir parce que je veux être meilleur buteur du tournoi", se souvient Koffi Guéli. "Nous sommes sûrs que le CHAN lui aurait permis de monnayer ses talents ailleurs car il n'avait plus rien à prouver sur le plan local. Tout le monde était unanime sur le talent de Kossi", regrette Jean-Marie Eloh.



 Le club français de Ligue 2 Tours FC était notamment sur les rangs.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR