Meet up Fabrice Sawegnon / Coup de boost : le projet Innovant de la seule femme en compétition a fait la différence

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 23 avril, 2018 à 13:04:06 | Lu 1309 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Maatchi Audrey, 1er prix du Coup de boost (à gauche) et Fabrice Sawegnon, DG de Voodoo groupe (à droite)

« Valorisation de troncs de banane pour la production de sacs biodégradables en Côte d’Ivoire ». Ainsi s’intitule le projet éco-innovant qui a le plus séduit le jury du programme coup de boost au Meet up 3 de Fabrice Sawegnon, ce dimanche 22 avril 2018 au Sofitel Hôtel Ivoire.

Son auteure Maatchi Audrey, la seule femme sur les 10 candidats finalistes, a garanti au jury et au nombreux public qui a effectué le déplacement que le papier issue de fibres de banane est 300 fois plus résistant qu’un papier classique, ce qui le positionne en haut de gamme, surtout pour son utilisation à des fins de fabrication de sacs, enveloppes, etc. Sa cible étant les grandes surfaces, elle prévoit un chiffre d’affaire de 17 millions l’année avec les sacs de 5 kg, entendu que le produit sera disponible en plusieurs formats.

Les 2e  et 3e prix de ce concours du meilleur projet, ont été remportés respectivement par Brou Yao Serges avec son projet « Création d’une entreprise de transformation de déchets plastiques en pavé devant servir à la réhabilitation des voiries secondaires » et Etrin-Ehoussou Adams Kouassi Pli avec son projet « Exploitation d’un réseau de stations de charge solaire pour téléphone mobile en mode de franchise sur l’étendue du territoire national ».

En outre, le jury a décerné un prix spécial qui est revenu à Zoh Kevin, auteur du « Projet d’appui à l’élevage de poulet de chair-Handi-Aviccole-Côte d’Ivoire ». Le prix du public a quant à lui été décerné à Kumasi Rodrigue Tanguy qui a épaté l’assistance avec son projet « Géotracker pour enfant » qui se présente comme une solution au phénomène d’enlèvement des enfants.

« Lancez-vous et la réussite viendra »

Satisfait de cette saine concurrence et du succès de cette première édition de coup de boost, Fabrice Sawegnon a tenu à prodiguer quelques conseils à l’ensemble de la jeunesse.

« J'encourage les jeunes à être entreprenant, inventeur et innovateur. Mais soyez sûr qu’être entrepreneur n’est pas du tout simple. Il faut d’abord élaborer le projet, ensuite faire l’étude de marché, convaincre les financiers et après aller à la recherche des clients. Ce n’est vraiment pas facile, toutefois, c’est en forgeant qu’on devient forgeront. C’est ce que j’appelle les hardskills, le savoir-faire par l’expérience. Cependant les hardskills ne sont pas toujours pointus et c’est pourquoi ils ont besoin d’accompagnement. Notre rôle est donc un rôle d’accompagnement », a-t-il indiqué.

Et de poursuivre : « Après les hardskills, il y a les softkills. Il s’agit de l’intelligence émotionnelle et des valeurs personnelles. Ce sont des choses qui ne s’apprennent pas et qui font la différence entre les hommes. A savoir le charisme, l’élégance, la persévérance, etc. Ce qui fait la réussite,  c'est la patience et non les raccourcis, c'est l'honnêteté, le courage, les compétences communicationnelles... »

Le Directeur général de Voodoo groupe a enfin recommandé  aux jeunes entrepreneurs d’être des keyskills, c’est-à-dire des entrepreneurs qui passent « de la belle idée qui est séduisante à la bonne idée qui est rentable. C’est l’exemple d’Elon Musk et Dr Dre. L’élément clé au-delà de toute chose c'est la planification. Il faut se fixer des objectifs et faire des bilans d'étapes, ensuite se réinventer ou continuer. Le modèle par excellence c'est Apple et c'est la meilleure entreprise du monde. Il faut un projet qui n'est pas copiable sinon ils vont vous copier et vous tuer. Passer ensuite à l'action car une mauvaise idée exécutée vaux mieux qu'une bonne idée qui reste une idée. Lancez-vous, croyez en vous et la réussite viendra. »

Coup de boost est un programme d’accompagnement permettant aux jeunes de se lancer dans l’entreprenariat ou de développer leurs petits business. Pour cet acte 1, 283 candidats se sont inscrits et 10 ont été retenus. Les lauréats, selon Sawegnon qui envisage de créer un incubateur, bénéficieront d’un financement bancaire à taux zéro. Le taux bancaire étant couvert par Voodoo groupe.

 


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]