Economie

Secteur du bois: Des organisations de la société civile renforcent leurs capacités

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 28 juillet, 2021 à 13:07:48 | Lu 801 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Secteur du bois: Des organisations de la société civile renforcent leurs capacités

La problématique concernant l’approvisionnement du marché domestique en bois légal, la lutte contre le bois issu du sillage à façon, les difficultés de formalisation du fait de la pression fiscale qui en résulte, le difficile accès aux marchés publics, les tracasseries quotidiennes subies de la part de certains agents de l’Etat, la gouvernance forestière.  était au cœur  de  l’Assemblée générale ordinaire la fédération des métiers  du bois de Côte d’Ivoire (FMB-CI) le15 juillet  2021  au CERAO sis à Angré, en collaboration avec l’AVSI  et ses  différents partenaires.

Selon les initiateurs, cette  rencontre  vise à  permettre aux associations membres d’être informées des actions réalisées par la fédération au cours de l’année 2020, d’échanger sur les principaux défis auxquels font face les acteurs du secteur bois en Côte d’Ivoire et de proposer collégialement des pistes de solutions qui seront consolidées par le Conseil d’Administration qui en fera l’ossature de sa feuille de route pour l’année en cours et le point de départ des plaidoyers à entreprendre auprès des acteurs institutionnels compétents. Komguep Cyrille, chef de projets à  l’AVSI a expliqué  le bien-fondé de cette  rencontre. «  Nous voulons accompagner la FMB-CI  qui  depuis sa  mise sur pied  en 2019 n’a pas pu dérouler convenablement  son plan d’action pour cause de Covid-19.   Ainsi, pour   contribuer à sa redynamisation,  la Fondation AVSI, dans le cadre du projet ’’d’appui à la structuration et à l’amélioration de la participation des acteurs du marché domestique au processus APV FLEGT en Côte d’Ivoire’’ soutenue par la FAO et les partenaires financiers du programme UE-FAO-FLEGT a initié une série d’actions en faveur du renforcement des capacités. Et cette AGO en fait partie », a-t-il expliqué. Pour sa part, N’dri Yao Siméon, président de la FMB-CI  est revenu  sur la création de son organisation. « Cette fédération est  née du constat  de la rareté du bois. Rareté du bois consécutive  à la disparition du couvert forestier ivoirien. De plus de 16 millions d’hectare de forêts, la Côte d’Ivoire en compte à peine 2 millions selon la dernière étude réalisée et rendue publique en 2021. Face à  cette situation, il  était important  que les petits opérateurs du secteur ( artisans menuisiers-ébénistes et sculpteurs, les producteurs et commerçants de charbon de bois,  petites unités de transformation…)se mettent ensemble pour  réfléchir  sur leur avenir », a-t-il indiqué. Selon lui,  dans le  processus de négociation de l’APV FLEGT et REDD+ en Côte d’Ivoire demeure un défi important car la prise en compte du marché domestique doit encore être améliorée. Cette  rencontre a vu la participation de près de 20 associations, coopératives, syndicats etc. venues de 5 régions de l’intérieur du pays ainsi que des acteurs du secteur Forêt-Bois notamment la Direction Générale des Forêts et de la Faune, le Secrétariat Technique Permanent du Flegt, le Facilitateur du processus APV/FLEGT et REDD+ en Côte d’Ivoire etc.

Sylvain Dakouri 


Auteur: Sylvain Dacoury - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]