Faits Divers

deux femmes accusées d'avoir assassiné et dépecé le compagnon de l'une d'elles

  • Source: : Web-News | Le 09 août, 2022 à 12:08:53 | Lu 249 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

deux femmes accusées d'avoir assassiné et dépecé le compagnon de l'une d'elles

Céline Vasselin (gauche) et Jessica Adam (droite) comparaîtront en novembre prochain devant la Cour d'Assises de Seine-Maritime pour le meurtre du compagnon de la première.

Le cadavre de Sliman Amara, 45 ans, avait été repêché le 4 novembre 2018 dans la Seine par la brigade fluviale de la gendarmerie de Rouen.

Le corps enveloppé dans un bâche était démembré et sans tête. Trois jours plus tard, à quelques kilomètres, un mollet et une main avaient découverts sur la berge et dans une poubelle.

Très rapidement les soupçons s'étaient portés sur son épouse Céline Vasselin car cette dernière n'avait pas signalé sa disparition. Elle a été placée en garde à vue.

"Il était alcoolisé, il a commencé à s’énerver. J’ai fait des toasts. J’ai mis des médicaments à l’intérieur. Je voulais qu’il dorme. Il m’a insultée. Je lui ai mis un coup de couteau dans la gorge", a-t-elle avoué aux enquêteurs en affirmant qu'elle était seule.

Mais l'enquête a révélé que le jour des faits, Céline avait appelé plusieurs fois une femme, Jessica Adam.

Placée en garde à vue à son tour, cette dernière a livré une toute autre version.

Elle raconte avoir rejoint Céline chez elle, vers 20 heures. Dans le salon, Slimane Amara était allongé par terre, assommé par les somnifères que sa compagne avait glissés dans son dîner.

"Céline a pris une serviette de toilette qu’elle avait préparée, et lui a mis sur la tête. Je ne voyais que sa gorge. Avec le hachoir, je lui ai mis un coup. Il s’est mis à crier. Je l’avais ouvert mais je n’avais pas appuyé assez fort pour le tuer. Céline m’a dit qu’il fallait finir et ne pas s’arrêter là", raconte-t-elle à son tour aux enquêteurs.

Céline Vasselin s’était emparé alors d’un couteau, qu’elle aurait donné à sa complice. "Céline était assise à califourchon sur Slimane et tentait de l’étouffer. J’ai piqué la lame du couteau dans la gorge", a-t-elle poursuivi.

Jessica Adam avait ensuite aidé Céline Vasselin à traîner le corps jusqu’à la cave puis à le démembrer. Les deux femmes avaient ensuite pris la route pour disperser le corps découpé le long de la Seine.

Depuis Jessica a changé de version et affirme qu’elle n’a participé qu’à la dispersion du corps. Elles risquent toutes les deux la réclusion criminelle à perpétuité.

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]