Faits Divers

États-Unis : Un adolescent noir exécuté pour un meurtre qu’il n’a pas commis innocenté après 91 ans

  • Source: : Web-News | Le 18 juin, 2022 à 08:06:56 | Lu 455 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

États-Unis : Un adolescent noir exécuté pour un meurtre qu’il n’a pas commis innocenté après 91 ans

Un adolescent afro-américain exécuté en 1931 pour le meurtre d’une femme blanche a été disculpé par un tribunal de Pennsylvanie cette semaine, après des décennies de pressions exercées par sa seule sœur survivante.

Alexander McClay Williams, âgé de 16 ans, a été condamné par un jury blanc en seulement quatre heures, et reste la plus jeune personne jamais mise à mort dans cet État de l’est des États-Unis.

Mais 91 ans plus tard, un juge du comté a classé l’affaire et déclaré Williams innocent.

« Je suis simplement heureuse que les choses se soient finalement passées comme elles auraient dû se passer au départ », a déclaré jeudi la sœur de Williams, Susie Williams-Carter, citée par le Philadelphia Inquirer.

« Nous voulions simplement que le procès soit annulé, parce que nous savions qu’il était innocent, et maintenant nous voulons que tout le monde le sache », a déclaré sa sœur de 92 ans.

Le procureur du comté de Delaware, Jack Stollsteimer, a déclaré dans un communiqué que l’affaire avait été classée lundi, après des années de procédure.

Cette décision « est une reconnaissance du fait que les accusations portées contre lui n’auraient jamais dû l’être », selon le communiqué.

Cette affaire est la dernière reconnaissance en date des injustices raciales historiques du système judiciaire américain, qui a condamné et, dans plusieurs cas, exécuté des Américains innocents, dont de nombreux Noirs, au cours du siècle qui a suivi la guerre civile (1861-1865).

Le 3 octobre 1930, l’ex-mari de Vida Robare, une matrone blanche de l’école pour garçons de Glen Mills, un centre de détention pour jeunes délinquants, a trouvé le corps de Robare.

Elle avait été « sauvagement assassinée » dans sa maison de campagne, qui se trouvait sur le terrain de l’école, selon la déclaration du procureur de la République. L’ex-mari, Fred Robare, travaillait également à l’école.

Williams, qui purgeait une peine de durée indéterminée à Glenn Mills, a été accusé du crime.

Interrogé cinq fois sans la présence d’un avocat ou d’un parent, il a signé trois aveux – « malgré l’absence de témoins oculaires ou de preuves directes l’impliquant », poursuit le communiqué.

Lorsqu’on lui a finalement désigné un avocat, c’était William H. Ridley, le premier membre afro-américain du barreau du comté.

« Ridley a reçu 10 dollars de la Cour pour ses dépenses (environ 173 dollars aujourd’hui) et n’a eu que 74 jours pour établir une défense, sans l’aide d’enquêteurs, d’experts ou de ressource », indique le communiqué.

Le Commonwealth avait réuni une équipe de 15 personnes pour gérer le procès, qui a duré moins de deux jours. Le défendeur a fait face à un jury entièrement blanc, qui l’a déclaré coupable en moins de quatre heures. Aucun appel n’a été interjeté.

Le procureur Stollsteimer a rendu hommage à la sœur des Williams et à l’arrière-petit-fils de Ridley, qui « ont travaillé sans relâche pendant des années pour démontrer les incohérences des preuves ainsi que la manière peu scrupuleuse dont l’affaire a été traitée. »

Des preuves « substantielles » ont été ignorées ou non examinées, a-t-il déclaré.

Il s’agit notamment de l’empreinte de main ensanglantée d’un homme adulte trouvée près de la porte du lieu du crime, photographiée par la police, mais jamais mentionnée au procès – et du fait que Vida Robare a divorcé de son mari pour « extrême cruauté », mais qu’il n’a jamais été considéré comme suspect.

« Nous pensons que les protections constitutionnelles de ce jeune homme ont été violées de manière irréparable », a déclaré Stollsteimer.


Auteur: Afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]